Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Loup, y es-tu ?, Henri Courtade, Fantastique

Aller en bas 
AuteurMessage
Hellwing
Roi des posts ? Oui, ça me va
Hellwing

Masculin Nombre de messages : 1161
Age : 29
Localisation : Essone
Loisirs : ecrire, dessiner ( parfois ), sport( parfois), role play, lire etc.
Date d'inscription : 15/12/2008

Loup, y es-tu ?, Henri Courtade, Fantastique Empty
MessageSujet: Loup, y es-tu ?, Henri Courtade, Fantastique   Loup, y es-tu ?, Henri Courtade, Fantastique Icon_minitimeDim 2 Sep 2012 - 1:18

(je teste donc... )
Édition : Mille Saisons

Citation :
Quatrième de couverture : Et si les êtres maléfiques des contes de notre enfance existaient réellement ?

Sans doute ces créatures vampiriseraient-elles notre planète. Elles seraient de tous les génocides, manipuleraient les plus grands dictateurs. Bref, tapies dans l'ombre d'Hitler ou sous le feu des projecteurs des plateaux télé, elles auraient entre leurs mains expertes le devenir de l'humanité.

Sinistre tableau !

Si de tels êtres vivaient, il serait à souhaiter que leur alter ego bienfaisant existe également. Qu'en ce début du XXIe siècle, ces personnages merveilleux s'éveillent et décident de se battre.

Et alors, qui sait de quel côté la balance pencherait...


Critiques : Malgré toutes les nouvelles œuvres utilisant les contes comme base de travaille, le livre m'avait intrigué.
Pour ma part, je l'ai trouvé pas mal, un bon divertissement, mais pas vraiment plus. Si le quatrième de couverture laissait entrevoir une possible guerre entre le bien et le mal avec profusion de créatures magiques cacher au milieu des humains, on comprend rapidement que l'histoire est centrée sur un nombre restreint de contes et de par conséquent de personnages ( sans vraiment nous laisser de pistes pour penser qu'il existerait d'autres créatures/personnes échappés des vielles histoires ). L'affrontement annoncé n'a pas vraiment lieu, même si il y a évidemment un bras de fer entre les gentils et les méchants, avec une domination évidente du coté mauvais jusqu'aux derniers retournements.

Les personnages n'ont pas de défaut majeur, mais le fait d'être la représentation d'un personnage de conte fait que certains manque peut être un peu de profondeur ou ambigüité ( faute de trouver le mot qu'il faut ). Néanmoins, si les héroïnes sont évidemment belle naturellement et la sorcière belle par artifice ( en sommes ), tout ne se limite pas à cela.

L'histoire se tient, dans la façon dont les choses sont amenés, même si on se serait attendu à des choses plus spectaculaires réalisés par certains personnages, ou une fin en apothéose, on peut considérer que l'auteur a préféré préserver au maximum le coté réaliste, en évitant un usage trop important de la magie. Les dernières pages m'ont laisser sur ma faim, toutes les questions ont leur réponse mais j'ai néanmoins trouvé qu'il manquait quelque chose, et je trouvais l'avenir de certains personnages bien morose à imaginer en comparaison de cette "happy end".

Il y a tout de même des choses que j'ai très apprécié. Le jeu avec les noms des contes et ceux des personnages est assez sympathique à repérer. Les nombreuses scènes tirés du passé des personnages, à l'époque des contes, sont intéressantes, et c'est surement ce qui offre le meilleur regard sur les dits personnages. J'ai aimé le lancement, les premières pages commencent par l'élimination d'un être bénéfique, passe ensuite au coté de la sorcière, puis à une nouvelle élimination. On comprend aisément qui représente qui mais les "mauvais" restent entourer d'un certain mystère, même si l'on nous fait très clairement savoir qu'ils sont déjà plus ou moins à la tête du monde, et qu'il ne leur manque plus que quelques détails à régler. Ce n'est pas forcément, innovant, mais j'ai vraiment aimé ces trois premiers chapitres.

Si je devais donner une note d'appréciation sur 20 au livre, je donnerai un 13 ou 14, car j'ai passé un bon moment à la lecture même si j'ai été un peu déçu par la fin, et que je n'ai pas eu de réel attachement aux personnages.






_________________
J'ai un trous à l'intérieur, est-ce normal ?
Je ne peux le combler, ça fait mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://ecrire.forumactif.org/espace-personnel-des-membres-f43/he
Iron
Admin
Iron

Masculin Nombre de messages : 3286
Localisation : Inconnue
Loisirs : Inconnus
Date d'inscription : 09/03/2007

Loup, y es-tu ?, Henri Courtade, Fantastique Empty
MessageSujet: Re: Loup, y es-tu ?, Henri Courtade, Fantastique   Loup, y es-tu ?, Henri Courtade, Fantastique Icon_minitimeDim 2 Sep 2012 - 17:27

Ça à l'air étrange comme lecture Suspect Ça fait peur ?

Je n'ai pas bien compris quelque chose : c'est un seul récit ou alors plusieurs histoires qui défilent les unes après les autres, comme un recueil de nouvelles mais avec une même trame de fond ?

_________________
C'est un crapaud je vous dis, un crapaud ! Pas une grenouille.
Revenir en haut Aller en bas
Hellwing
Roi des posts ? Oui, ça me va
Hellwing

Masculin Nombre de messages : 1161
Age : 29
Localisation : Essone
Loisirs : ecrire, dessiner ( parfois ), sport( parfois), role play, lire etc.
Date d'inscription : 15/12/2008

Loup, y es-tu ?, Henri Courtade, Fantastique Empty
MessageSujet: Re: Loup, y es-tu ?, Henri Courtade, Fantastique   Loup, y es-tu ?, Henri Courtade, Fantastique Icon_minitimeDim 2 Sep 2012 - 17:42

Non, c'est un seul récit, et c'est très loin d'être de l'horreur.
Je n'ai pas voulu spoil, du coup je crois que j'ai pas été super clair dans ma critique ^^

S'il fallait résumer l'histoire : Tout en haut de l’échelle sociale, se tient madame Von Sydow, directrice d'une puissante chaine de télévision, capable de faire et défaire les hommes d'un claquement de doigt. Ce que tous ignore, c'est qu'il s'agit d'une sorcière vielle de plusieurs siècles, et en ce début de XXIe siècle, elle est bien décidé à s'accaparer le monde.Pour se faire, il lui faut éliminer les dernières forces capable de lui résister, la princesse qui lui a tant de fois échappé et la jeune cible du Loup.

Les deux jeunes femmes ont, quand à elle, fait leur vie, sans se douter de ce qu'elles sont réellement, mais il est temps pour ceux qui les ont protéger dans l'ombre de leur faire retrouver leur antique mémoire.


_________________
J'ai un trous à l'intérieur, est-ce normal ?
Je ne peux le combler, ça fait mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://ecrire.forumactif.org/espace-personnel-des-membres-f43/he
Contenu sponsorisé




Loup, y es-tu ?, Henri Courtade, Fantastique Empty
MessageSujet: Re: Loup, y es-tu ?, Henri Courtade, Fantastique   Loup, y es-tu ?, Henri Courtade, Fantastique Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Loup, y es-tu ?, Henri Courtade, Fantastique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loup, y es-tu ?, Henri Courtade, Fantastique
» LOUP Y ES-TU ? de Henri Courtade
» LADY R de Henri Courtade
» [Courtade, Henri] A la vie, A la mort
» [Troyat, Henri] Les Semailles et les moissons - Série

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Le monde littéraire :: La boîte à critiques :: Fantastique / bit-lit-
Sauter vers: