Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La peau de chagrin, Balzac

Aller en bas 
AuteurMessage
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
sombrefeline

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 33
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

La peau de chagrin, Balzac Empty
MessageSujet: La peau de chagrin, Balzac   La peau de chagrin, Balzac Icon_minitimeLun 10 Sep 2012 - 17:36

La peau de chagrin, Balzac
1831

Un jeune aristocrate sans le sous perd ce qui lui reste de sa fortune dans un cercle de jeu. bien décidé à se suicider, il rencontre par hasard un vieil antiquaire, qui lui offre un talisman : une peau qui pourra exaucer le moindre de ses désirs. Mais à chaque voeu exaucé, la peau rétrécira tout comme le temps qui lui reste à vivre.


J'avais déjà goûté du Balzac en prépa et n'avais pas trop apprécié l'expérience. sur les conseils de ma meilleure amie; je me suis lancée dans cette lecture et je ne le regrette pas.

Malgré quelques longueurs , l'histoire est prenante. La partie fantastique ne sert que de trame à une réflexion philosophique, notamment sur la société bourgeoise du début du XIXème.

J'ai particulièrement aimé le cynisme des portraits de certains personnages, la description sans concession de la froideur et de l'égoïsme des mondains.

Mais plus que tout, c'est la qualité de l'écriture que j'ai appréciée. D'ordinaire, je suis plus sensible à l'histoire racontée qu'au style de l'écrivain, mais là, j'ai été bluffée. Les descriptions sont foudroyantes, les portraits sont fait au vitriol, les dialogues sont vifs.

J'aurais préféré qu'on étudie cette oeuvre en prépa plutôt que le Père Goriot

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La peau de chagrin, Balzac Empty
MessageSujet: Re: La peau de chagrin, Balzac   La peau de chagrin, Balzac Icon_minitimeLun 24 Déc 2012 - 11:34

Oh, tu n'as pas aimé le Père Goriot, Sombreféline ? Je suis en train de le relire, moi, de le dévorer même ! Je suis un grand fan de Balzac, je vous ferai sans doute un commentaire dans les jours qui viennent.
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
sombrefeline

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 33
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

La peau de chagrin, Balzac Empty
MessageSujet: Re: La peau de chagrin, Balzac   La peau de chagrin, Balzac Icon_minitimeLun 24 Déc 2012 - 12:35

J'avais bien aimé l'écriture du père Goriot, mais je n'avais pas trop aimé son côté moralisateur christique

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La peau de chagrin, Balzac Empty
MessageSujet: Re: La peau de chagrin, Balzac   La peau de chagrin, Balzac Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La peau de chagrin, Balzac
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La peau de chagrin, Balzac
» LA PEAU DE CHAGRIN d'Honoré de Balzac
» [Balzac, Honoré (de)] La Peau de chagrin
» [Pennac, Daniel] Chagrin d'école
» Chagrin d'enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Le monde littéraire :: La boîte à critiques :: Classique-
Sauter vers: