Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 Ce que dis "le Monde" sur la fantasy

Aller en bas 
AuteurMessage
akira
Admin
akira

Féminin Nombre de messages : 5466
Age : 29
Localisation : dans les plaines ou la suisse normande ...
Date d'inscription : 11/03/2007

Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 22 Aoû 2007 - 9:19

Citation :
Madeleine, 11 ans, a tagué sa chambre avec les noms de ses héros : Lyra, Hagrid, Frodon, Lucy... Elle vit avec eux, dans une sorte de famille parallèle. En attendant la parution en français, le 26 octobre, de Harry Potter et les reliques de la mort, elle relit l'énorme compilation (1 024 pages) de A la croisée des mondes, de Philip Pullman, publiée chez Gallimard. Elle a essayé de lire d'autres livres, comme Peggy Sue de Serge Brussolo, mais, tranche-t-elle, "les meilleurs, c'est les Anglais".

Etonnant discernement. Car si l'on considère les plus grands succès de la littérature enfantine dans la catégorie "fantasy", tous ou presque sont britanniques : Harry Potter, de Joanne Kathleen Rowling, A la croisée des mondes, de Philip Pullman, Le Monde de Narnia, de Clive Staples Lewis et, bien sûr, Le Seigneur des anneaux, de J. R. R. Tolkien. Comment expliquer que les Anglais soient les champions de la "fantasy", terme difficilement traduisible, qui recouvre un mélange de fantastique, d'animisme magique et de merveilleux ? Un genre littéraire peut-il avoir à faire avec le génie d'un peuple ?

"Une thèse entière n'épuiserait pas la question", plaisante l'angliciste Jean Vaché, professeur à l'université Montpellier-III, qui voit dans la "fantasy" une "résurgence des littératures antiques et médiévales européennes". En Angleterre, cette veine ne s'est jamais éteinte. "Shakespeare n'a inventé ni Puck ni la reine Mab, très présents dans le folklore britannique, rappelle-t-il. Milton, dans son poème de jeunesse L'Allegro, met à nouveau en scène Puck, le lutin farceur qui vient de nuit boire la crème du lait et disparaît au chant du coq." Avant eux, l'Angleterre et l'Irlande avaient donné ce qui est, selon Jean Vaché, "le plus beau roman de "fantasy" jamais écrit", The Fairy Queen, immense poème narratif "plein de dragons, d'elfes, de sorcières, d'arbres enchantés (copiés par Tolkien), de preux chevaliers, de géants, de maléfices et de jardins enchantés". "Vous voyez, dit-il, Mrs Rowling est nettement enfoncée..."


RICHE SUBSTRAT LITTÉRAIRE


A ce riche substrat littéraire (auquel il faudrait ajouter la légende arthurienne), s'ajoute une propension toute britannique à passer de l'autre côté du miroir. "Les Anglais excellent à faire ce pas de côté, à montrer cette minuscule échancrure par où tout bascule", souligne Christine Baker, des éditions Gallimard. Basée à Londres, cette talentueuse éditrice a découvert Rowling et Pullman bien avant qu'ils ne soient connus : "Chez C. S. Lewis, c'est la traversée de l'armoire aux vieux manteaux qui vous propulse dans une forêt de pins enneigée. Chez Rowling, le mur de King's Cross dans lequel il faut foncer, les yeux fermés et les dents serrées, pour atterrir sur le quai 9 3/4", ou comme chez Lewis Carroll, le terrier du lapin blanc où Alice n'en finit pas de tomber, avant d'arriver à Wonderland. "L'ailleurs n'est pas forcément enchanteur : l'idée est qu'une autre réalité coexiste avec celle que nous voyons" et que le visible et l'invisible sont indissociables. Pourquoi les Anglais sont-ils si à l'aise dans ce parallélisme ? "Peut-être parce qu'ils n'ont aucun embarras à écrire pour la jeunesse, note Christine Baker. Voyez Stevenson ou Kipling : enfance et littérature, c'est le même univers et la capacité à entrer dans le rêve."

Pour expliquer cette dualité, Philip Pullman propose une hypothèse plus littéraire encore, évoquant "le côté double de la langue elle-même". "L'anglais est une chimère, précise-t-il. Moitié anglo-saxon moitié franco-normand, c'est un outil d'une magnifique flexibilité, capable d'exprimer dans la même phrase le coarse (trivial) et le subtil. Tout le théâtre de Shakespeare en regorge. Et de même que Claude Monet a trouvé dans le smog londonien quelques-uns de ses plus beaux effets, de même n'importe qui, écrivant en anglais, vous parlera de la puissance de suggestion, de la musique, du mystère de cette langue."

Philip Pullman, auteur des Royaumes du Nord, qui travaille actuellement à un livre intitulé The Book of Dust (le Livre de la poussière) - "un long roman où Lyra a 16 ans et où l'on retrouvera d'autres personnages de ma trilogie" -, dit avoir été influencé par Shakespeare et Milton, admirer Lewis Carroll mais ne trouver aucun intérêt à Tolkien, dont la prose est, selon lui, pudibonde et "truffée d'archaïsmes".

Des points communs relient Rowling, Pullman, Lewis et Tolkien. Le plus frappant est que tous relèvent de la school story. "Le pensionnat est le cadre idéal pour toute histoire destinée à la jeunesse", note Sara Poole, professeur de littérature à l'université de Reading. "C'est une vraie communauté d'enfants où les adultes n'ont qu'un rôle d'arrière-plan." D'où la fortune du genre depuis au moins sept décennies. "Aujourd'hui, on revisite des classiques comme The Chalet School Girls ou la série Dimsie, dit-elle. Mais le génie de Rowling - comme celui des trois autres, tous enseignants ou ex-enseignants à Oxford ou à Cambridge - est d'avoir réussi cet amalgame entre la tradition fantastique à l'échelle de l'épopée et celle de la school story. On se demande pourquoi on ne l'avait pas fait avant. Jill Murphy avait testé le genre apprenti sorcier avec The Worst Witch, mais pas avec le même talent."

Mais pourquoi ce qui est typiquement anglais s'exporte-t-il si bien ? Sans doute parce que ces oeuvres charrient des valeurs universelles : l'enfant incompris enfin révélé à lui-même et aux autres, une certaine vision du bien et du mal, un arrière-fond métaphysique présent chez tous... Une chose est sûre, en tout cas, si les Américains font des challengers honorables - notamment Christopher Paolini avec Eragon ou Lemony Snicket avec Les Orphelins Baudelaire -, les Français, eux, restent loin derrière les auteurs britanniques.

Florence Noiville
Article paru dans l'édition du 12.07.07.

Bon, ce n'est pas nouveau mais cela peut lancer le débat sur "la qualité première" des oeuvres fantasy anglaises.


Et puis il y a une nouvelle interessante pour ce qui n'était pas au courant et fans de "A la croisé des Mondes".

_________________
Les arbres timides et forts
La nuit parlent à haute voix
Mais si simple est leur langage
Qu'il n'effraie pas les oiseaux... . . . . ./\. . . . .Marcel Béalu, L'air de la vie
Revenir en haut Aller en bas
http://peinture-noire.over-blog.fr/
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
Hakkrat

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 32
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 22 Aoû 2007 - 9:48

Pfff, voilà un article bien pro-english, ma parole !

Intéressant quand même...

Seulement, je ne suis pas d'accord, les écrivains français se débrouillent très bien, Pullman m'a endormi et Serge Brussolo est un génie.

Voilà.

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 22 Aoû 2007 - 9:53

Tres intéressant !

Mais je suis d'accord avec Hakkrat : les livres de Pullman sont ennuyants ^^
Revenir en haut Aller en bas
akira
Admin
akira

Féminin Nombre de messages : 5466
Age : 29
Localisation : dans les plaines ou la suisse normande ...
Date d'inscription : 11/03/2007

Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 22 Aoû 2007 - 10:01

Dans la catégorie classée "jeunesse", Pullman m'a donné goût à la fantasy et Brussolo... je ne le supporte plus.

_________________
Les arbres timides et forts
La nuit parlent à haute voix
Mais si simple est leur langage
Qu'il n'effraie pas les oiseaux... . . . . ./\. . . . .Marcel Béalu, L'air de la vie
Revenir en haut Aller en bas
http://peinture-noire.over-blog.fr/
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
Hakkrat

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 32
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 22 Aoû 2007 - 10:16

Les goûts et les couleurs...

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
akira
Admin
akira

Féminin Nombre de messages : 5466
Age : 29
Localisation : dans les plaines ou la suisse normande ...
Date d'inscription : 11/03/2007

Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 22 Aoû 2007 - 12:16

... ne se discutent pas ???

Vraiment ?

Est-ce que cela tient-il vraiment u fait que les "anglais" soient les meilleurs en fantasy ? Je ne pense pas.

_________________
Les arbres timides et forts
La nuit parlent à haute voix
Mais si simple est leur langage
Qu'il n'effraie pas les oiseaux... . . . . ./\. . . . .Marcel Béalu, L'air de la vie
Revenir en haut Aller en bas
http://peinture-noire.over-blog.fr/
Invité
Invité
Anonymous


Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 22 Aoû 2007 - 12:31

Brussolo ? C'est qui ?

:silent:

Moi et ma mémoire des noms...

Enfin, c'est vrai que les anglais sont un peu mieux en fantasy que les français... Mais bon, faut pas se décourager !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 22 Aoû 2007 - 14:08

En fantasy j'ai toujours préféré les américains ^^

Genre Eddings, Farway, Hobb (à moins qu'elle ne soit anglaise lol), Jordan...
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
Hakkrat

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 32
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 22 Aoû 2007 - 14:18

Beuh, Eddings et Hobb m'ont encore plus endormi que Pullman...

Ensuite, je n'ai pas lu tous les bouquins de fantasy des anglais et des français donc je n'aurai pas la prétention d'affirmer que les uns sont meilleurs que les autres.

Brussolo est l'auteur de Peggy Sue et les fantômes. Il a une imagination débordante et même si son style est un peu répétitif à force, je suis toujours impressionné par la profondeur et la folie qui peuplent ses histoires.

Les goûts et les couleurs sont différents chez les gens, c'est tout ce que je dirais. On peut toujours discuter de tout.

::rolling::

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 22 Aoû 2007 - 15:02

En effet un article intéressant, un peu pro-anglais à mon gout, mais il est vrais qu'ils jouissent de certains des plus grands auteurs du genre et d'année d'avance en ce qui concerne la fantasy, mais à mon avis ce monopole est en train de s'effriter, avec la démocratisation du genre au niveau mondiale en partie grâce au succé de certaine adaptation au cinéma comme le seigneur des anneaux...
La fantasy se fait mondiale et dans les années à venir français, américain et bien d'autres risque de révolutionner ce genre à leur tours, il suffit de lire des Français comme Andréa Joe forrest ou Pierre Grimbert pour se rassurer.

Je viens de terminer la croisée des mondes de Phillipe Pullman et j'avoue que à l'instar de J.K Rowling ces anglais arrivent encore à m'émerveiller, leur imagination semble sans fin.
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
Morrigan

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 22 Aoû 2007 - 17:33

Je dois avouer que je suis plutôt d'accord avec l'article sur le fait que les anglo-saxons sont généralement meilleurs en fantasy,bien qu'il me soit arrivé d'adorer certains auteurs français (Brussolo par exemple,puisque vous avez commencé avec lui).
mais pour moi,ils ont ce petit quelque chose en plus que je ne retrouve pas chez les autres.peut-être une légère différence de culture et comme j'aime changer d'air ça doit jouer,très probablement parce que je suis moi-même pro-anglophone...
je ne sais pas,mais j'opine de concert avec cet article^^
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
myrthe
Roi des posts ? Oui, ça me va
myrthe

Féminin Nombre de messages : 1522
Age : 30
Localisation : Zeist, Pays-Bas
Loisirs : lecture, sieste et vélo ^^
Date d'inscription : 12/05/2007

Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeVen 24 Aoû 2007 - 19:59

ET, puis, peut-être aussi parce que ce sont des anlais tout simplement, hein ? Wink
Moi, je ne discuterais pas sur les potentiels français et anglais, je ne crois pas au "génie des peuples", il y a beaucoup de romans interressant des deux côtés, tout comme il en existe de franchemment ennuyeux...

la seule supériorité que j'accorde au anglais, c'est d'avoir toujours une stratégie publicitaire impréssionante, et qui nous laisse, pauvre froggies, bien méconnus outre-manche.

Cependant, j'attend encore de trouver un auteur français, qui sache décrire un monde aussi envoutant, qu'un rowllings ou un pullman, mais je ne désespère pas : peut-être ne l'ai-je simplement pas encore lu, ou bien est-il déjà parmi nous ... ^^

Peut-être un "french" sursaut se profilera sur le forum ? Hum... j'attends ça avec impatience (y a déjà pas mal de promesses).

_________________
Les livres sont la seule addiction qui mérite que l'on meure drogué.

Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Panda10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeDim 26 Aoû 2007 - 19:05

Si nous restons loin derrière les auteurs britanniques, c'est sans doute aussi parce que les éditeurs français sont réticents à nous offrir une chance (risque commercial, préférence donnée à des titres qui ont déjà prouvé leur succès ailleurs.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeLun 27 Aoû 2007 - 0:06

"Eddings" hak frenchement le tome1 est très long mais ça s'enchaine Smile tome 4 commencait de la belgaraide^^

A la croisée des mondes sort au cinéma et en livre il parait qu'il est exellent, je dois le lire avant noël donc Very Happy

Mais c'est sur que les anglais sont fort en ce domaine mais je pensse que c'est un problème de publication je veux dire même si un livre de fantasy français est bien il ne sera jamais aussi connu qu'un livre de fantasy Anglais, puis je pensse aussi qu'on est peut être moin nombreux, nous, français, qu'anglais


Dernière édition par le Lun 27 Aoû 2007 - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeLun 27 Aoû 2007 - 10:08

Petit asticot a écrit:
A la croisée des mondes sort au cinéma et en livre il parait qu'il est exellent, je dois le lire avant noël donc Very Happy

Bon, c'est pas vraiment le sujet, mais je me sens obligé de dire que le livre qui sort n'est qu'une réedition, l'intégrale. Histoire de se faire l'argent avec le livre ET le film, comme pour Narnia.
Revenir en haut Aller en bas
Ithilindil
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 05/10/2007

Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 27 Aoû 2008 - 16:37

A propos de Pullman et de de Brussolo, je n'aime aucun de ces deux auteurs. J'accroche pas, je ne me plais pas à les lire, je les trouve ennuyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 27 Aoû 2008 - 16:54

Petit avis sur le sujet :

Je pense (cela n'engage que moi...) que l'un des problème des français, pourquoi les grand auteur à succès (autant sur la qualité que la quantité) en Fantasy ou en Sf ne sont pas en générale français, c'est que cette "culture" n'est pas du tout mis en avant. Le système littéraire (surtout dans l'enseignent) est braquer sur la Grande Littérature Française. Comprenez par là Zola, Dumas, Baudelaire... Même si, par exemple, j'aime certain de ces auteur ou poète, je suis certain que le jour ou les prof ferons lire du Orwell ou du Moorcock à leur élève une nouvelle génération de grand auteur pourrais émergé...
Même chez les bon auteur de Fantasy française, Grimbert, Robert, Gaborit, on retrouve un style français... lire du Cooper ou du Gaborit c'est absolument pas pareil...
Enfin ce qui est dit dans l'article sur la culture de "l'imaginaire" en Angleterre est vrai... Là ou il on Shakespeare nous on a Dumas...
Revenir en haut Aller en bas
Kaël
J'adore ce forum!
Kaël

Masculin Nombre de messages : 388
Age : 30
Localisation : Paris - Nancy
Date d'inscription : 11/07/2008

Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 27 Aoû 2008 - 17:00

Je viens de découvrir qu'Hakkrat avait trouvé Hobb ennuyeux XDDD
Arg, je suis triste lol
Perso, j'ai adoré Pullman aussi, quant-à Brussolo, je ne connais pas ^^

Pour résumer mon avis sur la question de la supériorité de la Fantasy anglosaxone, je citerai myrthe : je ne crois pas au "génie des peuples" :p
(mais c'est sûr qu'il faut que les éditeurs jouent le jeu et laissent une chance aux auteurs français de se faire connaître... XD)
Revenir en haut Aller en bas
Ithilindil
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 05/10/2007

Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 27 Aoû 2008 - 17:13

Je suis d'accord avec Warner Chal, la fantasy n'est pas mise en avant dans notre culture. C'est même plutôt considéré comme un sous-genre. Je trouve ça dommage car la fantasy est un genre passionnant, héritier des romans de chevalerie d'une certaine manière. J'aime écrire de la fantasy et j'en suis fière. Dommage que les auteurs de fantasy ne soient pas au programme des cours...

Ah et quant à Hobb, j'ai essayé de lire un de ses romans parce qu'il paraît que c'est génial, mais je n'ai pas réussi à me mettre dedans. J'ai peut-être commencé par le mauvais...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 27 Aoû 2008 - 18:32

Citation :
la fantasy n'est pas mise en avant dans notre culture. C'est même plutôt considéré comme un sous-genre.

Pour certain c'est carrément une "hérésie" littéraire... ::lol:
Revenir en haut Aller en bas
akira
Admin
akira

Féminin Nombre de messages : 5466
Age : 29
Localisation : dans les plaines ou la suisse normande ...
Date d'inscription : 11/03/2007

Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 27 Aoû 2008 - 19:11

Warner Chal a écrit:
Citation :
la fantasy n'est pas mise en avant dans notre culture. C'est même plutôt considéré comme un sous-genre.

Pour certain c'est carrément une "hérésie" littéraire... ::lol:

Là je ne peux qu'acquiescer pour ceux qui en ont déjà entendu parler je ne reparlerai pas des "affrontements" qu'il y a pu avoir entre une certaine prof de français et ma pomme...

En réalité le problème est que nous avons l'héritage du "fantastique". Le genre qui est plutôt traduit par un courant semble obéir à des règles très précises... les français aiment les règles geek
Tout ce qui peut avoir attrait au merveilleux quant à lui "doit" rester dans les contes pour enfants. Et on sait bien que ce qui va aux enfants n'est plus bon pour les adultes ! Wink
Alors la fantasy qui semble apporter cette part de merveilleux sans avoir pour justificatif "un message à faire passer" comme pouvaient l'avoir les fables de la fontaine (remarquons que l'on étudie les contes philosophique, les apologues, les utopies... au lycée) on la laisse donc dans sont coin coincée entre les contes auxquels on porte encore plus de valeur et le roman de gare juste bon à détendre.

C'est tout de même triste de penser qu'il n'y a aucun enseignement à tirer de cette littérature... que l'on gaspille notre temps à lire ces fantaisies...

_________________
Les arbres timides et forts
La nuit parlent à haute voix
Mais si simple est leur langage
Qu'il n'effraie pas les oiseaux... . . . . ./\. . . . .Marcel Béalu, L'air de la vie
Revenir en haut Aller en bas
http://peinture-noire.over-blog.fr/
Invité
Invité
Anonymous


Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 27 Aoû 2008 - 21:39

Vous voulez rire un bon coup? Lisez ceci : http://www.passion-histoire.net/phpBB3/viewtopic.php?f=22&t=17652&start=0&st=0&sk=t&sd=a
Le plus important est le débats moi et melpomène... le meilleurs de tout :
Citation :
Bon, bon Smile Je dénigre un peu, c'est vrai - mais en toute amitié, sincèrement.

Ça m'a fait pisser de rire quand je l'ai lut la première fois... ::lol: ::lol: ::lol:
Revenir en haut Aller en bas
akira
Admin
akira

Féminin Nombre de messages : 5466
Age : 29
Localisation : dans les plaines ou la suisse normande ...
Date d'inscription : 11/03/2007

Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeMer 27 Aoû 2008 - 23:50

J'aurais apprécié le débat. Il avait de très bons arguments (toi aussi) mais en de nombreux points je ne me serais pas opposée à lui (du moins pas de ta façon).

_________________
Les arbres timides et forts
La nuit parlent à haute voix
Mais si simple est leur langage
Qu'il n'effraie pas les oiseaux... . . . . ./\. . . . .Marcel Béalu, L'air de la vie
Revenir en haut Aller en bas
http://peinture-noire.over-blog.fr/
Invité
Invité
Anonymous


Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeJeu 28 Aoû 2008 - 0:03

C'est vrai il avait de bon argument... mais son déni m'a enrager... parce que franchement le "je dénigre, mais en toute amitié" c'était quand même gros...
Revenir en haut Aller en bas
akira
Admin
akira

Féminin Nombre de messages : 5466
Age : 29
Localisation : dans les plaines ou la suisse normande ...
Date d'inscription : 11/03/2007

Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitimeJeu 28 Aoû 2008 - 0:05

*la fougue de la jeunesse*

je comprends j'ai réagi pareil avec ma prof...

_________________
Les arbres timides et forts
La nuit parlent à haute voix
Mais si simple est leur langage
Qu'il n'effraie pas les oiseaux... . . . . ./\. . . . .Marcel Béalu, L'air de la vie
Revenir en haut Aller en bas
http://peinture-noire.over-blog.fr/
Contenu sponsorisé




Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Empty
MessageSujet: Re: Ce que dis "le Monde" sur la fantasy   Ce que dis "le Monde" sur la fantasy Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce que dis "le Monde" sur la fantasy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "tour du monde" à vélo
» [Neville, Katherine] Le Feu Sacré (suite de "Le Huit")
» Bah mes création comme tous le monde ^^"
» "et si je t'emmenais au bout du monde?..."
» Les livres " numériques "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Le monde littéraire :: Actualité littéraire-
Sauter vers: