Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau?

Aller en bas 
AuteurMessage
Sinistra
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
Sinistra

Féminin Nombre de messages : 34
Age : 22
Localisation : Quelque part entre le jour et la nuit
Loisirs : L'écriture, le dessin et le sport (si, si!)
Date d'inscription : 28/12/2012

Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau? Empty
MessageSujet: Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau?   Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau? Icon_minitimeSam 8 Juin 2013 - 0:23

voilà je me demandais, au vue des nombreux romans de vampire, quel critère faudrait-il respecter pour faire un roman qui se démarque des autres, sans adolescentes en chaleurs, de vampires végétariens ou de méchants débiles?

_________________
"La vie est un rêve; c'est le réveil qui nous tue" Virginia Woolf

“It was like when you make a move in chess and just as you take your finger off the piece, you see the mistake you’ve made, and there’s this panic because you don’t know yet the scale of disaster you’ve left yourself open to.”  Kazuo Ishiguro, Auprès De Moi Toujours

J'aspire à inspirer avant d'expirer.
Revenir en haut Aller en bas
Rainette
Admin
Rainette

Féminin Nombre de messages : 3991
Age : 38
Localisation : Ginestas
Loisirs : squatter le forum et faire la blonde.
Date d'inscription : 14/06/2009

Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau? Empty
MessageSujet: Re: Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau?   Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau? Icon_minitimeSam 8 Juin 2013 - 10:09

J'aurais tendance à penser qu'il faudrait repartir des mythes fondamentaux des vampires. J'ai commencé à faire des recherches un peu dans ce sens.
Ce que je veux dire, c'est qu'on pourrait repartir des descriptions initiales folkloriques des vampires, desquelles on a totalement dévié pour arriver aux vampires actuels, super charismatiques et résistants au soleil...

Par exemple, qui se souvient que les vampires d'Europe de l'Est, au départ, se reconnaissaient quand on ouvrait leur cercueil à leur suaire mâchouillé ? Cela devient le point de départ d'un roman de Vanessa Terral, "cinq pas sous terre" http://www.editionsdupetitcaveau.com/manuscrits_du_caveau/catalogue/cinq-pas-sous-terre/.

Et je ne parle pas que du bon vieux Dracula roumain. Tous les continents, toutes les cultures ou presque présentent un mythe de démon buveur de sang, avec des caractéristiques dont on peut se servir pour renouveler le genre. Allons donc regarder chez les grecs, les africains, les australiens...

_________________
J'observe, et je suis toujours là.
:swap:

Rhacophorus vampyrus !

"nous ne changeons pas avec le temps ; nous sommes pareils aux fleurs qui s'ouvrent, nous ne faisons que devenir un peu plus nous-mêmes."

Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau? Rainette
Revenir en haut Aller en bas
http://la-rainette-rouge.skyrock.com/
Abigaelle
Murène fêlée
Abigaelle

Féminin Nombre de messages : 4577
Age : 46
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire, lire, rêver, le tout en musique, sinon ce serait trop triste !
Date d'inscription : 05/03/2012

Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau? Empty
MessageSujet: Re: Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau?   Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau? Icon_minitimeSam 8 Juin 2013 - 11:24

Pour moi, un des meilleurs livres de vampires sorti ces dernières années est "l'historienne et Drakula" : l'auteur a fait 10 ans de recherche sur le mythe du vampire, dans de nombreux pays, ce qui donne un roman foisonnant qui se déroule sur 3 époques non seulement en Europe de l'Est, mais aussi en Europe Occidentale et en Turquie.
Il y a beaucoup d'érudition dans ce livre et on apprend énormément de choses sur les croyances liées aux vampires.

Après, personnellement, j'ai tendance à penser qu'on doit écrire ce qu'on a envie, sans forcément se référer à ce qui se fait ou chercher à tout prix à se démarquer des autres.
J'ai une histoire de vampire qui me trotte en tête depuis plus d'une dizaine d'années, et si j'arrive à l'écrire un jour, je le ferai sans trop me poser de questions sur ce qui se fait ailleurs.

_________________
Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions (et c'est valable aussi bien dans l'écriture que dans la vie !)

"L'homme est un loup pour l'homme... et un gros con pour le loup." Evil or Very Mad

"Et alors la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu..." : https://www.youtube.com/watch?v=_Qg3Rk-B09o
Revenir en haut Aller en bas
http://rachel-fleurotte.blogspot.fr/
Louen Oldwolf
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
Louen Oldwolf

Masculin Nombre de messages : 494
Age : 31
Localisation : Morbihan
Loisirs : Ecriture bien évidemment, lecture, un peu de peinture, beaucoup de jeu et j'essaie aussi d'aprendre la cuisine japonaise.
Date d'inscription : 10/01/2013

Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau? Empty
MessageSujet: Re: Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau?   Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau? Icon_minitimeSam 8 Juin 2013 - 12:47

Je crois que j'ai feuilleté ce livre, il m'avait bien tenté à l'époque, mais je ne l'avais pas acheté.

Comme faire un bon livre de vampire à nouveau ?

Question épineuse et mal formulé je trouve, tout les vampires qu'on trouve maintenant sont-ils à jetés ? Je ne pense pas. Puis surtout peut on juger les vampires en dehors de l’œuvre dans laquelle ils apparaissent ?

Les vampires comme tout les autres monstres classiques du fantastique; on un baguage énorme de version différente. Parfois ce ne sont que des détails qui change entre les œuvres, d'autre fois cela n'a plus rien à voir. Les vampires présent dans Anita Blake (Laurell K Hamilton), sont différend de ceux des dossiers Dresden (Jim Butcher) ou chez rachel Morgane (Kim Harrison). Tous gardent néanmoins un bagage commun : Ils sucent le sang, son des manipulateurs et ne supportent pas la lumière (exception des vampires vivants présent dans l'univers de Rachel Morgane, mais c'est un cas très particulier.) On peut aussi prendre exemple les vampires de White Wolf pour le jeu de rôle Vampire : La mascarade (et les dérivés, même si à partir de Requiem les clans disparaissent.) chaque vampire appartient à un clan et chaque clan à des particularités, des avantages, des défauts (plus de treize clan différents, autant te dire qu'il y a un peu de tout concernant les vampires, mes préférés étant quand même les Malkaviens qui sont fou et capable de transmettre cette folie aux autres ^^)

Les vampires ne sont pas forcement des êtres humains transformé (comme les vampires stellaires présent dans la mythologie Lovecraftien) ou ne se nourrissent pas forcement de sang (Les antagonistes de l'Echequier du Mal de Dans Simmons, peuvent être considéré comme des vampires à bien des égards) Sans parler du célèbre Raziel dans Soul Rever, l'un des vampires ayant le plus la classe au monde (même si le jeu me faisait peur quand j'étais petiot).

Le problème avec les vampires, comme avec toute les figures connues, vue et revue c'est qu'il est difficile de sortir de l'Archétype classique de la race de créature suçant le sang et manipulant les humains, mais bon cela leur va si bien, sans se faire tirer dessus à boulet rouge par les fans du genre. Essayé de le faire est un exercice casse-gueule comme on a put le voir avec twilight. C'est toute la complexité de travailler avec ce genre de bestiole, les lecteurs veulent quelque chose d'original, mais en même temps il faut que cela reste en terrain connue, la marge de manœuvre est alors très restreinte.

Pour en revenir à la question de base, je pense que pour avoir une "bonne" histoire de vampire, il faut que les créatures s'accordent à l'histoire que tu souhaite raconter. Une histoire de manipulation, de complot dans l'ombre : des vampires manipulateurs. Une histoire d'horreur où la jolie héroïne est poursuivit par un meurtrier implacable : Un vampire solitaire et sanglant, avec beaucoup de charisme, capable de cacher le monstre sous sa peau et pourquoi pas le faire aller au soleil, histoire que les soupçons ne se posent pas sur lui. Une histoire d'amour : La forcement ce sera le ou les vampires séduisant.

Pour moi, les créatures doivent servir un maximum l'histoire et c'est comme ça qu'ils deviennent de "bon" vampire. Le respect des légendes ne doivent pas entraver une bonne histoire ^^

Un petit exemple au passage, pour étayer mes propos, avec les vampires présent dans mon univers de Bit-lit : les oubliés. Donc beaucoup d'explication pas forcement intéressante ^^

J'avais besoin d'une race de créature capable de manipuler le "monde", les loup-garous me semblaient trop sauvage vue ce que j'en avais fait et les sorcière ont déjà assez à faire à se battre contre les Faes Unseelies, les démons, esprit et fantômes pour prendre ce rôle. C'est donc naturellement que les vampires ont prit la place vacante, sans parler que cela leur donne un coté mafieux qui va assez bien avec l'environnement policier de "La Louve Rouge" Ils vivent donc suivant un mode familiale pyramidale. Le territoire est contrôle par un vampire dominant et âgé (Nommée le comte ou la comtesse, clin d’œil à white wolf, puis c'est plus la classe que le maitre.) Ils essaient de contrôler la ville dans l'ombre. assez classique dans l'ensemble, mais cela ne cadrait pas tout à fait à l'univers violent et un peu glauque des oubliés donc encore un peu de changement à venir

J'ai donc décidé que les vampires étaient véritablement des monstres, ressemblant à un croisement entre une chauve-souris, un humain, un chien et un chat, bref pas le genre que tu as envie d'embrasser à la première rencontre. C'est la qu'intervient le sang, qui permet au vampire de modeler l'image que les gens voient d'eux, un peu comme le principe du glamour chez les faes et qui sert aussi de source de nourriture. Je me suis aussi penché sur les dégâts que peux causer une vie très longue sur l'organisme et surtout sur l'esprit. J'ai donc exhumé une vieille idée que j'avais : plus le vampire vieillit, moins il est capable de faire la différence entre ses souvenirs et la réalité. Pour être plus clair les vieux vampires revivent de manière d'abord fortuite, puis de plus en plus régulière, leurs souvenirs comme un calque photoshop sur la réalité.

Voila, voila ...

_________________
L'écriture c'est comme la Chtouille, ça se partage.
Revenir en haut Aller en bas
barla
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
barla

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 40
Date d'inscription : 27/01/2010

Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau? Empty
MessageSujet: Re: Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau?   Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau? Icon_minitimeLun 10 Juin 2013 - 19:58

rainette a écrit:
J'aurais tendance à penser qu'il faudrait repartir des mythes fondamentaux des vampires. J'ai commencé à faire des recherches un peu dans ce sens.
Ce que je veux dire, c'est qu'on pourrait repartir des descriptions initiales folkloriques des vampires, desquelles on a totalement dévié pour arriver aux vampires actuels, super charismatiques et résistants au soleil...

Par exemple, qui se souvient que les vampires d'Europe de l'Est, au départ, se reconnaissaient quand on ouvrait leur cercueil à leur suaire mâchouillé ? Cela devient le point de départ d'un roman de Vanessa Terral, "cinq pas sous terre" http://www.editionsdupetitcaveau.com/manuscrits_du_caveau/catalogue/cinq-pas-sous-terre/.

Et je ne parle pas que du bon vieux Dracula roumain. Tous les continents, toutes les cultures ou presque présentent un mythe de démon buveur de sang, avec des caractéristiques dont on peut se servir pour renouveler le genre. Allons donc regarder chez les grecs, les africains, les australiens...
j'aurais tendance à dire pareil: revenir aux sources.

on peut aussi faire quelque chose de complètement différent, bien sûr, des vampires n'ayant aucun rapport avec ceux "d'origine".. Mais en ce cas, faut-il encore les appeler "vampire" ou ne serait-ce pas plus simple (et éviterait de mauvaises références ou comparaisons) de les appeler simplement autrement puisque ce sont des créatures différentes?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau? Empty
MessageSujet: Re: Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau?   Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment écrire de bons livres de vampires à nouveau?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment écrire un prénom avec des lettres perforées
» Comment écrire un texte Rap ?
» Écrire un rêve
» Comment écrire MHz / GHz Majuscule minuscule ?
» Comment écrire entre deux cercles excentrés ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Problèmes d'écriture-
Sauter vers: