Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Analyse narrative

Aller en bas 
AuteurMessage
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 24
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Analyse narrative   Sam 15 Mar 2014 - 19:50

Quand on regarde un peu, 80% des questions posés ici sont du genre : "est-ce que c'est possible d'écrire une histoire avec un lapin nain unijambiste homosexuel?" Et ça m'énerve.
Mais je dois avouer que ces questions partent d'une bonne attention. Ceux qui les posent veulent des conseils, ne pas se planter, délivrer la meilleure histoire possible, ce qui est une très bonne motivation. Sauf qu'il n'y a qu'une seule réponse à ce genre de sujet, et c'est "oui".
"Tout est possible, tout est réalisable, c'est le jeu de la vie" comme le disaient Chevallier et Laspalès. N'importe quelle idée peut constituer le point de départ d'un texte. N'importe quel trait de caractère est envisageable pour un personnage. N'importe quel point de vue peut-être mis en place.
Après, je ne suis pas complètement con (contrairement aux dires d'un certain loup). Je comprends bien que certains n'aient ni l'envie ni le temps de tester pleins de choses complètement folles pour vérifier si ça marche. Alors, la questions se pose : que reste-il.

Les exemples pardi. Parce que les trois quarts des règles sur la narration sont personnelles ou particulières à adapter. Parce que le cas par cas nourrit bien plus notre compréhension du récit que la généralisation abusive et réductrice. J'ouvre solennellement chers camarades écrivaillons, le sujet d'analyse narrative!

En gros, le concept consiste à prendre un exemple (sans donner le nom du bouquin, du film, du jeu pour éviter le spoil) et à montrer en quoi et pourquoi il fonctionne d'un point de vue narratif. C'est simple, chacun peut participer et au final je pense que ça sera d'une grande aide.

Je lance le bal, avec un passage tiré d'un jeu:

Dans celui-ci, vous êtes accompagné par un animal qui vous donne des pouvoirs. Rien n'est vraiment développé sur votre compagnon durant la première moitié du jeu, jusqu'à ce que juste avant une séquence où vous aurez besoin de vos pouvoirs, il bouffe un truc. Un truc qui sort d'un sac, qui indique que cette nourriture est un poison pour les ennemis du jeu. Et ensuite, après avoir mangé ça, votre animal est affaibli, ce qui cause une baisse conséquente de vos pouvoirs pendant un "niveau" entier.

Je trouve que c'est une excellente mise en application du fameux "Show, don't tell". L'information narrative passe par l'action du personnage, par son interaction avec le monde, plutôt que par une explication. Ils auraient pu mettre en scène le personnage qui se demandait pourquoi son animal ressemble aux monstres du jeu. Mais pour moi, ça aurait bien moins marché. Parce que j'ai eu l'impression d'avoir gagné une information plutôt que de me la prendre en pleine gueule. J'ai du faire quelques déductions (bien basiques) sans qu'on me fasse l'affront de me donner une bouillie prémachée d'information.

Bon, il y a aussi tout le côté narration par le gameplay qui est plus spécifique aux jeux vidéos, mais je me suis concentré sur l'aspect purement narratif ici.

En espérant ne pas vous avoir ennuyé.  devil 

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 32
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Analyse narrative   Dim 16 Mar 2014 - 17:34

Je suis pas sûre d'avoir tout compris, mais en gros, tu proposes que, pour nous aider à analyser ce qui fonctionne en écriture, on décortique des exemples tirés de films ou de livre, en essayant de voir comment ça fonctionne?

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 24
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Analyse narrative   Dim 16 Mar 2014 - 17:49

Yep.

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Choupi
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 18/01/2014

MessageSujet: Re: Analyse narrative   Ven 28 Aoû 2015 - 18:33

Je découvre le sujet et je trouve que c'est une bonne idée. Voir les personnages connus et voir ce qui fonctionne (ou ne fonctionne pas) pour que chacun puisse apprendre et retravailler ses personnages.
Mais le sujet n'a pas pris ? Ou il est déplacé ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Analyse narrative   

Revenir en haut Aller en bas
 
Analyse narrative
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [écriture] La vitesse narrative
» Ray Jean - Malpertuis
» La toile et la dague d'Edouard Aidans
» Katherine Sturtevant-A True and Faithful Narrative
» Cours sur les temps des verbes en narration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Ressources d'écriture-
Sauter vers: