Atelier d'écriture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-12%
Le deal à ne pas rater :
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ au meilleur prix
999 € 1129 €
Voir le deal

 

 Le Commando des Immortels

Aller en bas 
AuteurMessage
Niko
Héros Légendaire
Niko


Masculin Nombre de messages : 2812
Age : 34
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

Le Commando des Immortels Empty
MessageSujet: Le Commando des Immortels   Le Commando des Immortels Icon_minitimeLun 16 Fév 2009 - 16:54

Voilà, j'ouvre un petit topic pour vous parler d'un livre qui m'avait bien plu : Le Commando des Immortels de Christophe Lambert (l'auteur -entre autre- de Zoulou Kingdom).
Le livre est publié aux édition Fleuve Noir à la rubrique Fantasy, mais je préfère le placer à la rubrique fantastique.

Résumé :

Au lendemain de Pearl Harbor, l'armée américaine est en déroute dans le pacifique. Les Japonais s'apprêtent à conquérir la Birmanie. Les États-Unis décident de faire appel aux êtres les plus aguerris aux combats en forêt, un peuple vivant en harmonie avec la nature et aux sens plus développés que ceux des humains : les Elfes.
Le gouvernement leur promet une véritable reconnaissance et les Elfes acceptent de former leurs soldats en Asie.
Une seule condition : emmener un vieil anglais spécialiste de l'elfique, un certain... J.R.R. Tolkien...

Mon avis :

Profitant du succès planétaire du SDA, Christophe Lambert écrit cette histoire relativement intéressante mêlant l'histoire telle que nous la connaissons à ses délires d'auteur.
Sur fond de métaphore historique (les Elfes remplacent les navaros dans l'US Army), l'auteur cherche à explorer les différences culturelles, linguistiques, religieuses et historiques en faisant se confronté deux pleuples -Elfes et Humains- qui ne partagent pas la même approche du monde, de la guerre et de l'histoire, mais qui seront amenés à vivre l'enfer de la guerre ensemble.

Si le début de l'histoire reste dans un cadre plutôt connu vis-à-vis de l'Histoire de la Seconde Guerre Mondiale, la seconde partie vire de plus en plus à l'utopique et au fantastique jusqu'à un certain dénouement réellement inattendu.

idée de base/originalité : 5/10

Même si personne ne l'avait fait avant, on sent nettement le souffle des films de Peter Jackson et du courant Fantasy souffler dans la voile de ce roman. Domage.

intrigue : 7.5/10

L'histoire commence tel un film de guerre classique avec le recrutement d'éléments extraordinaire, le transport, briefing, le long entrainement, les exercices.
Et puis, l'unité combattive part au front et on assiste à une nouvelle version de la guerre du pacifique mêlant les armes à feu des Humains et les arcs ou dagues des Elfes. C'est rafraichissant, emballant même et on est de plus en plus piqué au vif au fur et à mesure que se déroule l'intrigue.

dénouement : 8/10

Un fin inattendue, un peu fantastique et originale.
Le cadre de l'Histoire n'est pas bouleversé, mais celle des différents protagonistes...

style d'écriture : 6.5/10

Christophe Lambert possède un style d'écriture relativement emballant et exaltant, on se laisse entraîner par sa narration qui malheureusement est entaché d'un démarrage un peu poussive où l'action met longtemps à se mettre en place et où l'auteur accumule deux ou trois longueurs exaspérantes.

épaisseur : 7/10

258 pages.
Épaisseur correcte pour un livre fantastique qui se lit relativement rapidement et sans profondément buté sur tel ou tel passage ou épisode de découragement devant le volume du pavé restant.

note : 7/10

Un bon divertissement donc, mais pas un monument de la littérature moderne. En prime, le lecteur aura droit à plusieurs citations ou référence au SDA ou à Bilbon le Hobbit.

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Commando des Immortels
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Le monde littéraire :: La boîte à critiques :: Fantastique / bit-lit-
Sauter vers: