Atelier d'écriture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -44%
REALME C21 64 Go Cross Black
Voir le deal
109.91 €

 

 le marquis de sade

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeMar 22 Mai 2007 - 1:19

J'ai lu les infortunes de la vertu et j'ai adoré ce roman ::love::

Attention cependant, âme sensible s'abstenir.

On y suit la vie d'une jeune fille qui contrairement à sa soeur est persuadée qu'elle pourra survivre tout en restant pure et chaste. Mais le monde est impitoyable et bien vite elle se rendra compte de son erreur sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeJeu 18 Fév 2010 - 10:48

Je déconseille la lecture du bouquin qui s'appelle à peu prés "leçon dans le boudoire" qui est une leçon ce qui est d'un ennuie absolut (je lierai Justine et les 40 jours de sodome et gomore quand j'aurai le temps)...

C'est un style étrange, une démarche tout aussi étonante... de ce fait, c'est interessant, je pense... Certain ne supporte pas la description cru de la sexualité (cru et démente, puisqu'il est question de sado-massochisme poussé à l'extréme), d'autre trouve ça juste sans interet... Je lierai, je vous dierai ce que j'en pense (le style ne m'a pas déplus dans les extrais que j'en ai lu)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeMer 24 Fév 2010 - 17:24

Le style est littéraire est sans conteste celui d'un auteur cultivé. Pour le contenu... je n'en vois pas du tout l'intérêt et il me semble plus le résultat d'une sorte de fantasme dérangé que quoi que ce soit d'autre.
Quand on sait que dans la "vraie vie", Sade était, entre autre pédophile, on a du mal à accrocher. Quand les critiques(modernes) ou les profs de français utilisent le teme du "divin marquis", ça me donne des haut-le-coeur. Et se pose la question: peut-on complètement dissocier l'auteur et son oeuvre de l'homme? Pour ma part, je crois qu'il y a des limites, que Sade était un malade et que son "oeuvre" n'en est que le résultat couché sur le papier, en bonne partie au cours de séjours en prison, quand il lui était impossible de concrétiser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeMer 24 Fév 2010 - 18:09

j'avoue ne pas connaitre la vie du Marquis... et en quelque sorte, ne pas vouloir la connaitre plus avant... je sais ce qu'on en dit, que cela reste un faux mystère pour moi...

Et oui je différencie l'œuvre de l'Homme (sinon : exit Céline, et ça je ne peu pas même l'imaginé !), ces livres sont le reflets de fantasmes et à l'écris tout est permis (je ne parle évidement aucunement d'actes), je le lit par intérêt (jusqu'où est-ce intéressant ? je ne suis pas sur d'être... intéresser d'ailleurs mais ce qui me pose question c'est en quoi ces livres font horreur ou au contraire en arrivé à le nommé "divin marquis"...)

Quand au fantasme déranger, il n'y a aucun mal aux fantasmes... d'aucune sorte (tant qu'ils sont fantasmes, ils ne sont que pensé, en quoi est-ce mal d'avoir des pensé dérangeante ? non, je ne vois pas...). Mais bien sur, le passage à l'acte n'est pas la même chose, et pour moi, il y a des mondes entre fantasmé et passé à l'acte (même si Sade la sans doute fait, je ne retire rien de ce qu'il fut, mais je le lierai).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeMer 24 Fév 2010 - 18:28

J'ai lu aussi, pour voir, parce que ma prof de première ne tarissait pas d'éloges. A mon avis, très surfait. Ceux qui disent aimer le font souvent par provocation, parce que c'est Sade (sans connaître la vérité sur le personnage d'ailleurs). Quant à séparer vie réelle et vie écrite, je suis d'accord dans une certaine mesure. Le fait que Sade mettait ses idées en pratique est très différent d'un "simple" fantasme d'écrivain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeMer 24 Fév 2010 - 18:46

je ne cherche jamais à savoir qui est l'auteur... pourtant je me fait des avis sur les livres que je lis...

Je pense que le fait d'écrire n'a vraiment rien avoir avoir ce qu'il à pus faire... écrire ça n'est pas faire, ce son deux choses, deux moments, deux actions différentes... Je ne le défend pas (je me moque bien de lui) mais pou jugé son œuvre, je ne mettrais pas l'Homme au piloris avant...

Et puis je citais Céline parce que c'est le même genre de question posé : un Homme antisémite (ayant écris des panflet) peut-il être nommé bonne écrivain ? Je vois pas le lien entre les deux propositions en fait... Des écrivains ayant fait "le mal" (tout se discute mais parlons morale) peuvent aussi écrire bien et l'un et l'autre ne sont pas nécessairement à lié...

Dans le cas du marquis de Sade on touche à des sujets encore bien tabous, à des actes qu'il aurait commis et on les met en parrallélle avec ses écris qui ne parle que de cela... C'est certain que c'est "dérangeant" mais je refuse de ne pas tenter de voir ses qualité d'écrivain même si il était sexuellement déviant (ce qui s'apparente à une maladie et non à une volonté, oui, j'éprouve autant de 'pitié' pour ce genre de personnage déviant que pour leur victime, car ce personnage est souvent sa propre victime, il ne "vois pas le mal" il ne conçoit pas en quoi l'interdit est juste... et parfois - je pense a certain récidiviste violeur d'il y a peu - il le disent eux même : je ne peu pas faire autrement, ne me laissez jamais sortir...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeMer 24 Fév 2010 - 19:19

Au contraire, ses écrits semblent bien indiquer qu'il voit parfaitement le mal. Peut-être sans le ressentir, ça je ne sais pas.
je l'avais lu avant de connnaître la vérité historique (que j'ai découverte ensuite par hasard dans une revue) mais rien qu'aux romans, je m'étais posée de sérieuses questions:
1° sur quelqu'un capable d'écrire des trucs pareils (il faut en plus penser à quelle époque il a écrit ça, c'est encore pire)
2° sur ceux qui chantent les louanges de semblables écrits.

Bon écrivain ou pas, difficile à dire, cela dépend en quoi un écrivain peut être qualifié de bon: le style, la culture, l'intrigue, la variété des écrits les sentiments que ressent le lecteur? L'une de ces qualités suffit-elle?
Il faut également remarquer que Sade n'a écrit que sur cet unique sujet ce qui me semble bien pauvre pour en faire un véritable auteur. De plus, il était cultivé de par son milieu mais franchement, la qualité des écrits en comparaison à d'autres auteurs de l'époque n'est pas mirobolante (si cela paraît très "littéraire" aujourd'hui, c'est plus dû à l'évolution de la langue qu'à une qualité intrinsèque de l'oeuvre.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeMar 2 Mar 2010 - 10:26

De Sade, que je n'aime guère - sa pseudo-philosophie qui n'a qu'un seul but, justifier ses propres actes, et les phrases du genre, les femmes ont des cons, c'est pour se faire enconner- je ne retiendrais que ses nouvelles, plus légères, et drôles.
Sans toute cette violence gratuite qui parsème le reste de son oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeVen 5 Mar 2010 - 11:55

Pourquoi tant de verve moralisatrice à l'encontre d'un être qui avait pris le parti de la sincérité dans un domaine où les tabous étaient encore loin de disparaître car il fallait avant de les mettre en exergue, se permettre de les " lever" ( jeu de mot...); le début du libertinage s'est soldé par des abus du pouvoir en place qui n'a cessé d'emprisonner cet écrivain.
Le marquis de Sade fut un intellectuel pourchassé toute sa vie pour cette raison mais il n'en démordit pas; il alla à l'encontre de l'ordre moral . J'ai une forme de sympathie pour lui.

Je le lirai volontiers, du coup. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeVen 5 Mar 2010 - 12:14

Nan, pas moralisatrice, jamais ! Je jouais juste au j'aime j'aime pas^^ !
J'ai adoré ses nouvelles, ou contes licencieux, je ne sais plus. Moi, ce qui me gêne, c'est la jouissance dans la douleur, après, chacun son truc ! Histoires d'O, ça m'a fait pareil...
Ceci dit, dès que l'on va farfouiller dans les romans libertins du passé, que ce soit manuel à l'usage des petites filles, ou onze mille verges, c'est sûr, c'est inceste et pédophilie à tous les étages... Donc Sade, pas pire, comme dirait les québecquois !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeVen 5 Mar 2010 - 12:25

Effectivement, il n'est pas le seul... Ce qui ne justifie rien. Je ne le considère pas comme un intellectuel incompris car allant au-delà des tabous de son époque. Mince, il passait à l'acte quand même! Ce n'était pas que de la provocation!
Quant à la prison, il me semble qu'à l'heure actuelle, on ne considèreait pas comme un abus de pouvoir d'emprisonner un pédophile.
Pour ce qui est du libertinage, il était en plein dans l'époque: c'était même largement une mode donc plutôt considéré comme "normal" dans certaines sphères de la société.

personnellement, ce n'est pas le côté transgressif de l'écrivain qui me gêne (chacun ses goûts, en général j'apprécie plutôt la provocation et le non conformisme)), c'est que ses actes étaient pires encore que ses écrits.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeVen 5 Mar 2010 - 12:28

Oops, petit rajout^^ ! Je pense que mes camarades ont été choqués, comme moi, par certains passages. Je me rappelle d'un viol suivi d'un crime gratuit, sur la personne de la mère.
En fait trois libertins initient une jeune fille et ''l'apogée'' de son initiation, c'est de violer et tuer sa mère - et encore, je vous passe les pires détails...
Moi j'avoue, toute cette violence, yuk... Le livre m'en ait tombé des mains, et je l'ai pas ramassé !
C'est pas être moralisateur, c'est juste : je les aient lus parce que j'en entendais parler, pour ne pas mourir idiote, et maintenant, très peu pour moi ^^ !
Pas parce que c'est Sade, mais à cause de cette jouissance dans le meurtre et la douleur, qui me gêne aussi dans certains films, que je m'abstiens de voir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeVen 5 Mar 2010 - 12:30

Tout à fait d'accord, barla... Hélène, lis Sade, et tu comprendras mieux ce que nous essayons de dire....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeVen 5 Mar 2010 - 13:19

Donatien Alphonse François, comte de Sade, dit le marquis de Sade[1], né le 2 juin 1740 à Paris et mort le 2 décembre 1814 à l'asile de Charenton, est un écrivain et un philosophe français, longtemps voué à l'anathème en raison de la part accordée dans son œuvre à un érotisme de la violence et de la cruauté (fustigations, tortures, incestes, viols, etc).

Le néologisme « sadisme », formé d’après son nom, est apparu dès 1834 dans le Dictionnaire universel de Boiste comme « aberration épouvantable de la débauche : système monstrueux et antisocial qui révolte la nature ».

C’est Krafft-Ebing, médecin allemand, qui a donné à la fin du XIXe siècle un statut scientifique au mot sadisme, comme antonyme de masochisme pour désigner une perversion sexuelle dans laquelle la satisfaction est liée à la souffrance ou à l’humiliation infligée à autrui.

Occultée et clandestine pendant tout le XIXe siècle, son œuvre littéraire est réhabilitée au XXe siècle, malgré une censure officielle qui dure jusqu’en 1960, la dernière étape étant sans doute représentée par l’entrée de Sade dans la Bibliothèque de la Pléiade en 1990.

Il signait « de Sade » ou « D.-A.-F. Sade ». Marquis ou comte[N 1] pour ses contemporains, il est pour la postérité le « marquis de Sade », et, dès la fin du XIXe siècle, le « divin marquis », à la suite du « divin Arétin », premier auteur érotique des temps modernes (XVIe siècle), un peu oublié de nos jours.

« Les entractes de ma vie ont été trop longs », nota ce passionné de théâtre. Détenu sous tous les régimes (monarchie, république, empire), jamais jugé, il est resté enfermé — en plusieurs fois et dans des conditions fort diverses — vingt-sept ans.




C'est ma journée Wiki^^
sinon, promis, je vous ferai parvenir un peu plus tard ( lorsque j'aurai retrouvé dans mon fouillis dû aux déménagements...), un article que j'ai apprécié le concernant, paru dans "le point".
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Héros Légendaire
Niko


Masculin Nombre de messages : 2812
Age : 34
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeLun 8 Mar 2010 - 21:44

Ce truc, c'est pas aussi un film par hasard ?

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeVen 2 Juil 2010 - 10:42

Niko : Aucune idée à vrai dire... En livre ça passe, mais en film beaucoup moins pour moi. Razz

J'ai lu "Les Malheurs de La Vertu", "Le président mystifié ( et autres contes licencieux)", et un autre de ses livres dont je ne me souviens plus du nom...

Et moi, j'ai aimé. C'est choquant, certes... Mais alors ? Ce n'est que de la fiction (bon d'accord, peut être que comme l'a dit Barla, qu'il s'inspirait de ses fantasmes, mais qu'importe). L'important c'est ce que donne le livre.

Moi, j'ai aimé, ça diffère de tous ces livres où on vit dans le monde de bisounours (livres que j'adore d'ailleurs, comme quoi on peut aimer les deux). Bref, je comprends très bien pourquoi vous n'aimez pas... Mais au moins, l'oeuvre est différente du reste, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeMer 18 Aoû 2010 - 22:38

J'ai lu les 120 journées de sodome, de Sade, il semblerait que j'ai commencé par le plus violent de ses bouquins... Personnellement je n'ai pas aimé, et ce n'est pas une question de moeurs ou quoi que ce soit, c'est surtout l'accumulation qui m'a gênée dans cette oeuvre. Trop de trop, tue le trop, surtout qu'on ne comprends pas vraiment à quoi sert toute cette surcharge de violence, de sexualité, et de bestialité, ça en devenait presque banal, et lassant par moments, ce qui est dommage à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeMer 18 Aoû 2010 - 22:56

Je suis exactement du même avis que Chrysteel Smile D'ailleurs c'est le seul que j'ai lu Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitimeDim 15 Jan 2012 - 17:54

J'ai lus un cours roman de lui dernièrement... et en fait, ce qui est amusant c'est que le narrateur est toujours très moralisateur en fait. Je me demande s'il n'était pas l'inverse de ce qu'on veut en faire : un moralisateur qui va jusqu'à décrire le pire des vices pour s'en insurgé !

Enfin, c'est mon impression, le court roman n'avais pas de scène de cul (à part un viol mais il n'est pas décrit il est juste dis genre : elle s’évanouit il lui prend sa vertus), dés que je me souviendrai de son nom, je viendrai en reparler...

Faudrait que je lise sur Sade peu être... j'en ai un nouveau à lire !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





le marquis de sade Empty
MessageSujet: Re: le marquis de sade   le marquis de sade Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
le marquis de sade
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Le monde littéraire :: La boîte à critiques :: Classique-
Sauter vers: