Atelier d'écriture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Le rouge et le noir

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeLun 11 Juin 2007 - 14:00

Ben voilà le rouge et le noir et un livre écrit par stendhal en 1831

C'est du romantisme et c'est un pavé^^

Ben voilà je n'ai pas trop aimé(ben logique tous les livre des collèges,écoles,lycées je détestent)

Et vous? Vous en pensez quoi?

Petit asticot ::yes2::
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeLun 11 Juin 2007 - 14:03

Quoi ??? tu n'aime pas Stendhal ??? O_o
Mais dans quel monde vivont nous ???
Bon c'est vrai que ça rebute, mais moi j'aime bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeLun 11 Juin 2007 - 14:29

Pas d'avis, pas lu...

Arretez de proposer des livres comme ça, j'en peu plus... Enfin celui la, faudra pas l'acheter, on dis merci à papa et maman ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeLun 11 Juin 2007 - 14:33

Ben disons que ce n'est pas du tout mon style, les feux de l'amour je n'aime pas trop,je lis que de la fntasy...
Après c'est super bien écrit même trop ::lol:

J'ai trouvé ça super lourd quand même, les descritpions sont froides et inintéréssentes:roll: (enfin c'est mon avis Smile )

Petit asticot ::yes2::
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
Morrigan


Féminin Nombre de messages : 3518
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeLun 11 Juin 2007 - 17:24

Je suis tout à fait d'accord avec toi Petit Asticot,étant moi même totalement réfractaire à ce roman.
Bon c'est vrai qu'en plus de ne pas pouvoir supporter les descriptions sentimentales toutes plus invraisemblables les une que les autres( sans compter les situations...)j'avais du le lire pour les cours alors ça n'aide pas.
Franchement,Stendhal et moi,ça fait 5...
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Invité
Invité
Anonymous



Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeLun 11 Juin 2007 - 17:36

Ce livre...

le rouge et le noir

O_=

* Cogitage intense *

En rouge et noir elle fait le trot...


Comment ça hors sujet ? yes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeLun 11 Juin 2007 - 19:13

Morrigan on l'a lu en seconde non ??? *Souvenir* C'était un peu longué les histoires d'amour de Saurell...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeLun 11 Juin 2007 - 19:15

::lol: Ellias la sortit est à ta droite::rolling::

Petit asticot ::yes2::
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
Morrigan


Féminin Nombre de messages : 3518
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeLun 11 Juin 2007 - 19:21

Dedelph a écrit:
Morrigan on l'a lu en seconde non ??? *Souvenir* C'était un peu longué les histoires d'amour de Saurell...
Ouaip!
Et je n'ai pas de bons souvenirs de la dissert qui avait suivie^^
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Invité
Invité
Anonymous



Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeLun 11 Juin 2007 - 19:40

Moi non plus:lol!:


8.5/20:cheers:

Petit asticot,doué pour la disert::yes2::
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeMer 26 Sep 2007 - 23:55

J'adooore Le Rouge et le Noir. Mais je n'sais pas si j'aime Stendhal, parce que j'ai jamais pu accrocher à La Chartreuse de Parme lol!

Dans le RN, on est dans les emm***** jusqu'au cou avec les personnages, j'trouve ça vachement bien ::rolling:: Et c'est superbement bien écrit. A mon goût^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeJeu 27 Sep 2007 - 8:21

C'est le seul que j'ai lu de Stendhal, pareil, j'ai jamais pu accrocher aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeMer 21 Mai 2008 - 12:02

Je parcours les topics et je m'inscruste dans les classiques ...
"Le Rouge & le Noir" ... Certains vont me traiter de sado-mazo mais je l'ai lu pour mon bon plaisir vers 15/16 ans, à l'époque où je lisais encore le magasine "Je bouquine". Ils avaient proposé un extrait et j'ai acheté le livre. Et, contrairement à certains avis postés ici, moi j'ai bien aimé ! Cette passion qui relie Julien Sorel et Madame de Reynal qui se termine par la mort ... De la pure tragédie romantique ! (Et là je parle de romantisme pour le courant littéraire !) Et j'aime ça, bien que je sois plus tournée vers la fantasy.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeMar 27 Mai 2008 - 20:22

moi je l'ai commencé, par plaisir également, Alice n'est donc pas la seule sado-maso du forum, mais je n'ai pas eu le courage de le finir. Pas moyen d'accrocher aux description interminables. je me suis ennuiée et donc ai laissé tomber. Par après plus moyen de me replonger dedans...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeJeu 18 Fév 2010 - 10:59

Je l'es lus il y a peu (genre 4 ans peu être) en me dissant que j'avais louper le coche, on me l'avait pas pas proposer à l'école mais qu'il falait le lire...

Et bien... il m'en reste pas grand chose, je doit l'avoué mais ça m'a sembler fluide, simple, sans accros, sans déception au final... J'ai aimé la construction, l'ambition des personages (à moins que je ne confondent)...

Un livre qui ne laisse rien dérrière lui qu'un peu de plaisir en sommes, je l'es aimé, je ne m'en souviens plus... c'est terrible ça ! rire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeMer 24 Fév 2010 - 17:19

J'ai eu la chance de le lire également par plaisir, c'est à dire avant de l'étudier en classe Razz ( les études de textes en classe étant étrangement faites de telle sorte qu'elles fâchent presque systématiquement les élèves avec le roman étudié, quel qu'il soit :colère: ).
Par contre, je remarque en lisant les commentaires précédents que je ne suis pas la seule à avoir aimé le Rouge et le noir mais pas la Chartreuse de Parme. Etrange. Pourtant je ne saurais pas vraiment dire pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitimeSam 28 Fév 2015 - 10:37

Je suis fan de Stendhal ! C'est mon romancier préféré (je sais que ça semble bizarre dit comme ça). J'ai pas encore lu beaucoup de lui - seulement les Chroniques italiennes et Le Rouge et le Noir - mais j'ai toujours tellement aimé ses histoires !

Le Rouge et le Noir m'a beaucoup marqué. Je me suis beaucoup attaché à Julien Sorel, sans doute parce que c'est celui à qui je m'identifie le plus. J'adore la manière dont Stendhal écrit, ce mélange de réalisme et d'analyse des sentiments, avec des émotions touchantes qui gardent un pied dans le romantisme, mais également ces descriptions de personnages qu'il dézingue à l'acide. Il est très moderne en fait, il crée des personnages qu'il rend comique en décrivant leurs aspects les plus caricaturaux, un peu comme peut le faire J.K. Rowling. Par exemple, M. de Rênal en mari jaloux est juste trop drôle. Le prince russe prétentieux et pété de thunes qui donne son ouvrage de "lettres modèles" à Julien est aussi dans cette veine. Même Julien est parfois un peu tourné en ridicule, mais pas de la même manière, car on sent que l'auteur a tout de même de l'affection pour ce pauvre jeune homme qui a parfois deux mains gauches, qui est très ambitieux mais aussi trop sensible et est écrasé par le système.
Au milieu de cette foule de personnages, seuls deux ont vraiment la grâce de la passion et nous touchent jusqu'au coeur : Juliene et Mme de Rênal. Julien parce qu'il réalise à la fin que sa vie est gâchée, qu'il a également gâché celle des autres, et que son ambition à détruit la seule chose qui valait la peine d'être vécue : l'amour. Et Mme de Rênal, cette innocence pure, amoureuse, passionnée pour un homme qui lui a préféré l'ambition, torturée par la culpabilité, qui pardonne à cet homme malgré tout et qui l'aime à en mourir. On a en revanche, malgré son amour fou pour Julien, aucune pitié pour Mathilde de la Mole, cette aristocrate pourrie gâtée qui a joué avec le feu, qui a voulu vivre de grandes aventures avec l'intendant de son père, et qu'il finit par laisser tomber, préférant aux amours tortueuses et compliquées d'une femme qui lui souffle le chaud et le froid, qui l'aime que pour le romanesque d'une telle histoire, un coeur simple celui de Mme de Rênal, qui l'aime toujours et de tout temps, pour toute la vie.
J'aime cette histoire parce que c'est un roman avec des personnages qui ont des vies trop ordinaires, et qui prennent des décisions pour vivre comme dans des romans. Il ont cette dimension méta-littéraire de gens du monde réel qui vivent une histoire extraordinaire, ces gens issus d'un fait divers que Stendhal transforme en rêveurs, parfois grotesques, qui veulent vivre quelque chose qui tient du sublime, et par leur volonté de s'extraire de la plate réalité, le font réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le rouge et le noir Empty
MessageSujet: Re: Le rouge et le noir   Le rouge et le noir Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rouge et le noir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Chaperon Rouge [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Le monde littéraire :: La boîte à critiques :: Classique-
Sauter vers: