Atelier d'écriture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-17%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur TV QLED 65″ CONTINENTAL EDISON Android
499.99 € 599.99 €
Voir le deal

 

 Tâches d'encre et lèvres salées

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Tâches d'encre et lèvres salées Empty
MessageSujet: Tâches d'encre et lèvres salées   Tâches d'encre et lèvres salées Icon_minitimeSam 7 Avr 2012 - 13:41

A mon tour de vous exposer le roman (contemporain) que j'écris actuellement et que je pense intituler "Tâches d'encre et lèvres salées" ou "La catin aux lèvres salées".

Voici son synopsis (pardon par avance, je suis nulle pour ça) :
"Frédérik, divorcé, la quarantaine bien entamée est un auteur de best-sellers en perte d'inspiration. Un soir, sa vie va prendre un tournant inattendu et corrosif lorsqu'il rencontrera Morgane, fraîchement majeure, à l'entrée d'une boîte échangiste. De cette rencontre naîtra une relation en pointillés. L'un cherchant une muse de papier, l'autre juste une âme à tourmenter. Mais jusqu'où peut-on aller pour se servir de quelqu'un ?"

Qu'en pensez-vous ? Cela pourrait-il déjà vous donner envie ?

Juste avant de filer en looooong weekend de Pâques, je profite également de la petite heure que j'ai devant moi pour vous poster un extrait (qui n'est pas l'incipit). L'écrivain et la jeune fille se sont rencontrés plusieurs jours plus tôt et passent déjà tout leur temps ensemble :

Nous marchions sans parler dans les rues sombres de Paris. Je ne pouvais m'empêcher de la dévisager. Après tout, ce n'était pas courant de voir ainsi déambuler une fille de 19 ans ; frêle silhouette vêtue d'un chapeau haut de forme, robe bustier, bas noirs, talons et blazer d'homme. Ne portait-elle pas d'ailleurs un parfum masculin ? La pensée qu'elle pourrait être ma fille me fit frissonner.
Sans prévenir, tranchant l'obscurité, elle articula :
-J’aime profondément les hommes intelligents ; ceux qui d’un regard déshabillent une équation, la mettent à nue. Ceux qui dégrafent d’une pensée cultivée une énigme ambiguë. J’admire leurs raisonnements, leurs vivacités à peindre la réalité. Je m’agenouille devant leurs forces de conviction et avale leurs explications. Rien n’est plus plaisant qu’un homme intelligent, tu ne trouves pas ?
Décontenancé par ce qu'elle venait de dire, je restai coi. Je ne pouvais ignorer ses allusions sexuelles et même si elles me gênaient, je ne pouvais nier qu'elles m'excitaient. Une pensée me traversa l'esprit : me trouvait-elle intelligent ?
-Et tu sais pourquoi je les aime ? Parce qu’après tout, rien n’est plus plaisant à mon goût que de rendre un homme intelligent profondément stupide. Cet instant subliminal où l’esprit et la raison s’évaporent pour ne plus laisser devant moi qu’un homme assouvi à ses désirs. Mes désirs.
Nous avions sans nous en rendre compte stoppé notre course sur les quais de Seine et nous nous dévisagions.
-Tu vois que je peux m'exprimer comme toi. C'est pas parce-que je porte des bas résilles que je suis plus con que toi, dit-elle en agrandissant le trou dans ses collants.
-Je n'ai jamais pensé cela, au contraire...
Avant que le silence ne nous entoure à nouveau et ne voulant pas l'énerver, je demandai :
-La soirée dont tu m'as parlée est encore loin ? On aurait pu prendre un taxi, ça aurait été plus rapide.
-Je veux plus y aller. J'ai une meilleure idée.
Elle posa sa main sur mon torse, agrippa mon pull de ses petits doigts et entreprit d'enlever ses talons compensés. Relâchant enfin sa prise, elle me fit un sourire mutin et saisit les deux brides de ses chaussures. Je les vis tournoyer un instant dans l'air avant de percuter la surface de l'eau.
-Mais...Mais qu'est-ce que tu fais !
-Elle me faisait mal, je les jette ! Maman m'a toujours dit de jeter ce qui me fait mal. C'est valable pour les gens aussi, lança-elle en rigolant. Et puis, elles n'étaient pas à moi ces pompes...
-Je ne sais pas à qui tu les as volées mais ça ne va pas plaire à cette personne.
-On s'en fout ! Elle n'en saura rien ! Allez viens !
S'éloignant toujours plus des lumières rassurantes des réverbères, elle s'était mise à courir vers un banc en pierre. N'ayant pas sa fougue, je la suivais en marchant. Ce n'est qu'en arrivant à sa hauteur que je compris ce qu'elle était en train de faire. Assise à califourchon, ses jambes de petit pantin se balançaient d'avant en arrière comme une berceuse contée à un enfant. Son regard avait changé et elle avait ôté son chapeau pour le poser à ses pieds.
-Tu sais. Ce n'est peut-être plus un secret mais... je ne porte pas de culotte.
Elle remonta lentement sa robe sur son ventre et...

Voilà, j'attends avec impatience vos avis ! Alors, je sais, c'est peut-être un peu cru mais je ne destine pas ce roman à des enfants et je n'ai pas posté la suite pour ne pas heurter la sensibilité des membres plus jeunes. Je tiens aussi à dire que je n'ai pas retravaillé ce passage pour l'instant donc il ne me plait pas complètement et les petites vulgarités sont voulues. C'est nécessaire pour rendre le texte crédible et ancrée dans notre époque. Un peu comme le fait Virginie Despentes par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Tâches d'encre et lèvres salées Empty
MessageSujet: Re: Tâches d'encre et lèvres salées   Tâches d'encre et lèvres salées Icon_minitimeSam 7 Avr 2012 - 14:26

Eh bien, pour un premier jet c'est fichtrement bien écrit. La lecture est fluide, sans fautes (bon, venant de moi...) et parfaitement rythmée.
Le début du synopsis m'a fait un peu peur, heureusement le fait de ne pas tomber (pitié !) dans l'amourette à trois francs donne envie de poursuivre. Pour ce qui est de l'extrait, honnêtement rien à redire sur le texte en lui même, comme je l'ai dis c'est très bien écrit. J'adore ton héroine, ses quelques lignes de dialogues sont justes excellentes. C'est à mi chemin de la poésie en prose au début et ça finit en jurant comme une charretière. Le choix de te placer dans la tête de l'homme est vraiment une bonne chose, ça renforce le malaise provoqué par Morgane.
En ce qui concerne le coté un peu cru, tu as encore une bonne marge de manoeuvre. Pas la peine de verser inutilement dans le vulgaire non plus (ici c'était parfaitement dosé par exemple) mais vu ce que j'ai parfois pu lire (Ilàaaaaan !!!) tu peux encore en ajouter une bonne couche génial

Je lirai la suite avec grand plaisir devil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Tâches d'encre et lèvres salées Empty
MessageSujet: Re: Tâches d'encre et lèvres salées   Tâches d'encre et lèvres salées Icon_minitimeSam 7 Avr 2012 - 16:32

Cet extrait est sublime ! On sent la qualité d'écriture, c'est un vrai plaisir à lire ! Les personnages ont l'air travaillé et consistant, ça donne vraiment envie d'en lire plus Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Tâches d'encre et lèvres salées Empty
MessageSujet: Re: Tâches d'encre et lèvres salées   Tâches d'encre et lèvres salées Icon_minitimeSam 7 Avr 2012 - 17:02

Si tout le roman reste à ce niveau, tu auras le droit à une sacrée promotion et on pourra marquer en-dessous de ton pseudo Maître ou Dieu direct. Bon pour ce qui est des passages "crus", au pire met les en spoil si tu as peur de choquer les membres les plus jeunes (vexé car me sent concerné). Et si ça dépasse la limite du supportable, Iron rectifiera le tir. Bon looooong we.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Tâches d'encre et lèvres salées Empty
MessageSujet: Re: Tâches d'encre et lèvres salées   Tâches d'encre et lèvres salées Icon_minitimeSam 7 Avr 2012 - 17:29

Il n'y a qu'un seul de mes textes qui a été censuré donc bon... tu peux te lâcher, et Iron comprendra. On ne peut pas parler que de gentils elfes, de relations adolescentes et de démons à poils longs.
Le sexe fait partie intégrante de notre monde, je suis d'accord avec toi. Comment évoquer l'amour, la passion, sans parler du désir et montrer des choses nues ?

C'est courageux de ta part de te mettre dans la peau d'un homme. C'est un exercice intéressant, j'ai moi même déjà expérimenté le narrateur féminin.

Pour la première fois depuis mon arrivée ici, je n'ai rien à conseiller ou à critiquer. Je rejoins les autres sur ce point, tu as déjà tout. La force, la fougue, la passion. Le reste n'est que broutilles.
Pour ce texte, fais juste attention de ne pas tomber dans la love-story typique.

Tu réussiras. Je vois une belle carrière pour toi dans l'écriture. Vu ce que j'ai lu, ce que tu nous as laissé voir de ta personnalité, ton parcours, ton talent, je ne me fais pas de soucis là dessus.
Veux-tu me rejoindre au sommet du monde, et ensemble changer en profondeur la littérature de notre vieux pays de cons ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Tâches d'encre et lèvres salées Empty
MessageSujet: Re: Tâches d'encre et lèvres salées   Tâches d'encre et lèvres salées Icon_minitimeMar 10 Avr 2012 - 12:26

Wow *rougis*
Merci pour vos commentaires, ça me réchauffe le coeur et me permet d'espérer pouvoir (peut-être) un jour en vivre...
Je vous poste un nouvel extrait très vite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Tâches d'encre et lèvres salées Empty
MessageSujet: Re: Tâches d'encre et lèvres salées   Tâches d'encre et lèvres salées Icon_minitimeJeu 10 Mai 2012 - 19:20

Mais mais mais ... tu as un (pardon pour le terme) un putain de talent toi! Shocked I love you
Tiens moi au courant pour me dire quand sort ton roman je cours l'acheter!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Tâches d'encre et lèvres salées Empty
MessageSujet: Re: Tâches d'encre et lèvres salées   Tâches d'encre et lèvres salées Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Tâches d'encre et lèvres salées
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Corbeille :: Table ronde-
Sauter vers: