Atelier d'écriture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 La Belgariade de David et Leigh Eddings (Fantasy)

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Niko
Héros Légendaire
Niko

Masculin Nombre de messages : 2812
Age : 34
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

La Belgariade de David et Leigh Eddings (Fantasy) Empty
MessageSujet: La Belgariade de David et Leigh Eddings (Fantasy)   La Belgariade de David et Leigh Eddings (Fantasy) Icon_minitimeVen 7 Sep 2012 - 22:36

Le moment est venu pour moi de vous parler d'une des séries de Fantasy que j'ai le plus aimée : la pentalogie de La Belgariade.

La série :

La série est donc composée de 5 tomes parus entre 1982 et 1984 :
-Le Pion Blanc des Présages (1982)
-La Reine des Sortilèges (1982)
-Le Gambit du magicien (1983)
-La Tour des Sortilèges (1984)
-La Fin de Partie de l'Enchanteur (1984)

Il s'agit d'une série avec une tonalité d'Heroic Fantasy et des thèmes liés à la High Fantasy.

Les auteurs :

Même si la série est créditée du seul nom de David Eddings, les deux époux Eddings ont écris ensemble cette série comme la plupart des autres romans de Fantasy crédités du nom des Eddings. Il s'agit d'auteurs américains.

David Eddings est né en 1931 et est mort en juin 2009.
Il a été pilote pour l'armée de l'air et ingénieur chez Boeing avant de commencer à écrire des histoires.

Leigh Eddings est née en 1938 et est morte en 2007.
Elle a été professeur d'anglais et vendeur dans un grand magasin avant de suivre son mari dans la rédaction de romans.

Concernant la série de La Belgariade, c'est la fascination pour le Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien qui a poussé à abandonner les histoires de polars sombres que le couple écrivait sans vraiment de succès pour créer leur propre univers de Fantasy.

L'histoire :

La série prend place sur le continent du Ponant sur lequel se distingue 2 grands ensembles : les Royaumes Aloriens et les Nations Angaraks.

Les romans s'attachent aux pas du jeune Garion, 12 ans au début de l'hisoire, qui vit avec sa Tante Pol (Polgara de son nom complet).
Un beau jour, celle-ci reçoit la visite de l’intrigant Loup Solitaire qui lui révèle qu'un objet à été dérobé sur une île lointaine par un mystérieux magicien.
Sans explication, le Loup Solitaire et Polgara décide de partir à la poursuite du magicien en emmenant Garion. Ils seront accompagné par le forgeron Durnik, une connaissance de longue date de Polgara.
Ensemble, ils se lancent alors dans une course poursuite à travers les royaumes du Ponant pour retrouver l'Orbre d'Aldur et la rapporter sur l'Île de Riva où doit également réapparaître le roi des rois du Ponant, lointain héritier de la lignée qui jura de veiller et de protéger l'Orbre d'Aldur.

Dans leur quête, les quatre protagonistes seront rejoint par d'autres compagnons comme le colossal Barak, le rusé Silk, le chevalresque Mandorallen, la capricieuse Ce'Nedra ou encore le fanatique Relg.

La Guerre des Dieux et des Hommes entame un nouveau chapitre...

Pourquoi j'ai aimé :

Essentiellement pour le mélange parfait entre épique et humour.
Il y de grands moments de bravoure, des combats gigantesques (surtout dans les 2 derniers tomes), des duels de magie et du danger.

Mais, dans le même temps, on trouve des situations humoristiques provenant essentiellement des personnalités en contre-pied des personnages. Par exemple :
-Loup Solitaire est censé être un guide sage à la Gandalf et se révèle être un vieux pervers menteur, voleur, escroc, amateur de vin et doublé d'une moralité des plus discutable.
Mais en même temps, soucieux de sa mission, avec un grand coeur et un sens de la famille aiguë.
-Mandorallen, le chevalier algarois, rongé par une peur interne, déchiré par une blessure amoureuse, est l'archétype du chevalier preux sans peur et sans reproche... Un peu trop, justement.
A travers les romans, il dégouline tellement de chevalerie que souvent cela l’entraîne à entreprendre des actions héroïques, mais complètement insensées, et cela engendre des situations cocasses.
-Lelldorin, un archer, est sensé être le side-kick de Garion, mais se révèle aussi jeune et fougueux que le héros. A eux deux, ils parviennent à plusieurs reprises à engendrer des catastrophes.
etc...

L'humour provient également de l'évolution du personnage de Garion à travers l'histoire : d'enfant, il entre dans l'adolescence et commence à éprouver ses relations avec sa tante Pol (qui l'a éduquée) en s'opposant à elle.
Il va développer de fortes relations avec Loup Solitaire qui l'encourage à prendre son indépendance, Lelldorin qui a un âge équivalent, Silk qui va l'initier à certains arts secrets.
A travers cette série, les auteurs abordent les relations entre membres d'une famille, avec des amis, les relations amoureuses avec chacune leur lot de joie, de tristesse, de colère, d'excitation et de complicité.

Et puis, au delà de l'humour, cette série possède peu de temps mort et il y a souvent des rebondissements pour dynamiser le récit.
Les cultures et pays traversés sont pensé avec leur unicités, leur histoires et leur différences pour créer un panorama de cultures vivantes.

Dernier point qui a fait que j'ai aimé cette série : tout comme le personnage principal, nous découvrons l'intrigue et l'histoire sous-jacente au Ponant en même temps que lui.
Nous n'avons pas toutes les données en main dès le départ et les révélations tombent au fur et à mesure du déroulement de l'histoire.
Mais si certains éléments deviennent plus ou moins évidents à un certain moment, il y a pas mal de chocs pour le lecteur.


::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Héros Légendaire
sombrefeline

Féminin Nombre de messages : 2284
Age : 35
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

La Belgariade de David et Leigh Eddings (Fantasy) Empty
MessageSujet: Re: La Belgariade de David et Leigh Eddings (Fantasy)   La Belgariade de David et Leigh Eddings (Fantasy) Icon_minitimeVen 7 Sep 2012 - 22:48

Ah, j'ai lu et relu cette série que j'adore !

Très franchement, les Eddings arrivent à détourner les codes de la fantasy, à en s'amuser, tout en leur rendant hommage à leur manière.

Les personnages sont très justes, très bien campés. et les dialogues sont une merveilles (Ah... Polgara et Silk...)

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
Morrigan

Féminin Nombre de messages : 3518
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

La Belgariade de David et Leigh Eddings (Fantasy) Empty
MessageSujet: Re: La Belgariade de David et Leigh Eddings (Fantasy)   La Belgariade de David et Leigh Eddings (Fantasy) Icon_minitimeLun 15 Oct 2012 - 21:37

Je l'ai lue y'a quelques années quand même, mais j'avais passé un très très bon moment avec cette série Smile
J'avoue avoir eu un énorme faible pour le trio de folie Barak / Hettar / Mandoralen, qui m'a souvent fait mourir de rire (ah Hettar et ses chevaux carnivores ^^), même si la meilleure réplique reste "Est-ce que ça compte si on rebondit ?" (je vous laisse retrouver à quoi ça fait référence, héhéhé devil2 )
Je suis tout à fait d'accord avec toi, Sombreféline, c'est vraiment cette capacité à détourner les codes qui m'a plu, parce qu'on s'y retrouve tout de même avec beaucoup de bonheur, et ça témoigne aussi d'une bonne dose d'originalité.
Les quatre tomes sur la "jeunesse" de Loup Solitaire et Pol sont également très sympa, et un excellent complément à l'histoire... surtout quand on avait pas envie de quitter les personnages ^^
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




La Belgariade de David et Leigh Eddings (Fantasy) Empty
MessageSujet: Re: La Belgariade de David et Leigh Eddings (Fantasy)   La Belgariade de David et Leigh Eddings (Fantasy) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La Belgariade de David et Leigh Eddings (Fantasy)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 20020220 Music from Final Fantasy
» [MU]Lacérés(2011)[DVDRIP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Le monde littéraire :: La boîte à critiques :: Fantasy-
Sauter vers: