Atelier d'écriture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Pack PlayStation : Spider-Man Miles Morales PS5 + ...
Voir le deal
99.99 €

 

 L'incipit d'un roman

Aller en bas 
AuteurMessage
Mamzelle
Je commence à m'habituer
Mamzelle


Féminin Nombre de messages : 142
Age : 29
Date d'inscription : 22/04/2014

L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeDim 11 Mai 2014 - 6:33

Bonjour,
En ce moment, je me questionne sur la bonne façon d'écrire un roman. Généralement, ça me vient naturellement, mais j'aimerais quand même y réfléchir pour partir sur de bonnes bases. Sur quoi avez vous l'habitude de faire démarrer votre roman? Selon vous, quelle est la meilleure façon de commencer un roman?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeDim 11 Mai 2014 - 12:41

Ma pauvre mamzelle, s'il existait UNE bonne façon de commencer un roman, on l'aurait trouvé, depuis le temps !! cheers 

Voici deux petits liens :

Le début d'un roman fantastique (ça peut s'adapter, bien sûr)

Le prologue

Après, tu peux commencer vraiment comme tu veux. Ça peut être un rêve, un flash-back, un petit mouvement anodin, une scène d'action, un truc mystérieux qu'on comprendra par la suite, ... que sais-je encore.

Ça dépend pour beaucoup du genre de ton histoire et de ce que tu veux raconter.
Revenir en haut Aller en bas
Mamzelle
Je commence à m'habituer
Mamzelle


Féminin Nombre de messages : 142
Age : 29
Date d'inscription : 22/04/2014

L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeDim 11 Mai 2014 - 13:04

Oui c'est vrai, je suis d'accord, mais comme je me penchais sur la question autant demandé ^^ et merci pour les liens, je connaissais pas ce site Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeDim 11 Mai 2014 - 15:40

Je dirai que la meilleure façon de débuter un roman, c'est de pouvoir capter l'attention du lecteur rapidement, voire tout de suite, dès la première ligne.

C'est pas évident à faire, mais on peut le faire de plein de façons différentes.

Si ça te vient naturellement (c'est souvent mon cas aussi) alors laisse couler, suis ton intuition ! Wink

En ce moment, je réfléchis aussi au début de mon roman, j'ai déjà fait deux essais. Je ne sais pas si c'est bien ta question, mais ce que je cherche, c'est la scène avec laquelle débuter. Par contre, chaque scène possible, je sais comment la commencer, la première phrase d'accroche. Ça, ça vient naturellement. Je me demande plutôt le type de scène que je dois privilégier. Ça rejoint probablement ta question.

De rien pour le site Wink Il est très bien, et le forum associé a plus de fiches si tu veux aller regarder. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Mamzelle
Je commence à m'habituer
Mamzelle


Féminin Nombre de messages : 142
Age : 29
Date d'inscription : 22/04/2014

L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeDim 11 Mai 2014 - 16:52

D'accord, merci beaucoup je regardais, c'est très sympa Smile

Oui alors quand je disais que ça venait naturellement, je voulais pas dire que j'avais un don particulier, hein ^^ Je croyais justement que parce que ça venait si facilement et donc que c'est ''brute'' que ça mériterait d'être un peu plus travaillé.

Oui c'est exactement, ce que je me demande aussi: par quelle scène est-il le plus pertinent de débuter? Souvent, je me trompe moi même en me convaincant que c'est pertinent, simplement parce que ça me fascine moi, c'est fou hein ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeLun 12 Mai 2014 - 21:25

Tu as dans une préface de l'un des livres de Tim Power, un petit avis biographique.

A l'époque, il écrivait dans les années 70-8à (je crois)
On payait les auteurs à la page dans des magasines et autres.
Il avait donc pris son temps pour commencer son histoire : le type, il sort de chez lui, il voit des gens, il s'occupe de sa voiture, ça ne démarre pas, il répare, blablabla
Rien ne spécial, rien d'envoûtant.
Un écrivain actuellement qui commence par ça, te dirait "mais voyons ! je pose le cadre ! Je laisse le temps aux lecteurs de s'installer dans mon univers"
Son texte a été refusé.
Il vivait de petits boulots et il a été un peu dépité.
Alors, il a réalisé (ou un copain lui a dit... je ne sais plus... c'est que comme nous sur les forums, tous les grands auteurs de SFFF de l'époque se fréquentaient dans des bars et autres à l'époque) de grosso modo, c'était pas une bonne méthode.
Qu'il fallait rentrer direct dans le vif !
Et tarrchhhhhh !
Il a commencé direct par le crash de l'accident de voiture !
Et là, enfin il a été pris pour tous ces textes suivants.

Il conseillait donc aux jeunes artistes de rentrer rapidement dans le vif du sujet.
**
Après tu as des auteurs plus lents qui vont bien te poser le cadre avant que "l'élément perturbateur arrive".
(je ne parlerai pas de Tolkien, non non, je ne veux pas me faire lyncher) Razz
**
Je pense que toutes les méthodes sont bonnes, mais le plus important est qu'il faut susciter rapidement de la curiosité (soit par le monde lui même, son originalité, par une mission même accessoire, via les personnages ou par de l'action)
J'avoue avoir toujours du mal avec les récits qui commencent avec du contemporain où l'on t'explique longuement que tout est banal, normal, que l'héro/héroïne n'a rien de différent avec nous, que sa vie est un train-train. Parce que ça va, on n'attend plus que l'élément perturbateur, et on sacrifie une otarie tripalme sur l'autel du dieu Drame pour qu'enfin il se passe quelque chose dans ce !ù!*ù! de récit !!!

En espérant avoir contribué à te fournir quelques pistes de réflexions. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mamzelle
Je commence à m'habituer
Mamzelle


Féminin Nombre de messages : 142
Age : 29
Date d'inscription : 22/04/2014

L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeLun 12 Mai 2014 - 22:13

Oui j'ai bien compris Smile
Et je suis d'accord également c'est vrai que l'intérêt doit être immédiat.
Merci de t'être donner la peine de commenter Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeLun 12 Mai 2014 - 22:36

D'accord avec January.

On peut se permettre de prendre son temps quand l'univers est vraiment nouveau pour le lecteur et suffisamment dense, par exemple dans certains bouquins de SF (c'est ce que fait Philip K. Dick si je me souviens bien). L'univers surprend, il faut un moment pour tout comprendre, donc ça marche. Sinon, c'est assez risqué. Le lecteur pourrait bien jeter l'éponge avant le "vrai" début de l'histoire.

J'espère qu'Abigaelle me pardonnera ;)mais je trouve que le début des Mystères de Joux qu'elle a posté dans la galerie est une excellent exemple de début efficace. On y fait la connaissance du personnage principal et d'autres personnages importants (enfin j'imagine), on est plongés d'emblée dans le thème du roman, il s'y passe des choses intéressantes, la scène est une scène importante pour le personnage principal... Bref, on a l'impression de lire quelque chose d'intéressant, d'important, tout en découvrant les bases de l'univers du roman.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeMar 13 Mai 2014 - 19:53

Merci 147, c'était le but avec cette nouvelle version, visiblement ça a marché.
Par contre, on peut dire aussi que le début de la première version des mystères de Joux était plutôt l'exemple d'un prologue lourd, avec trop d'informations qui assomment le lecteur et lui donnent envie de décrocher tout de suite.

Maintenant, par expérience, j'ai tendance à dire qu'il vaut mieux commencer par une scène d'action pour entrer directement dans le vif du sujet et captiver le lecteur dès le début, et instiller petit à petit les éléments d'information dont il a besoin pour comprendre le monde et la suite de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeSam 17 Mai 2014 - 14:13

Personnellement, en tant que lecteur, je n'aime pas les romans qui commencent directement dans l'action, j'ai besoin de connaître les personnages avant (sinon, je me fiche bien de ce qui peut leur arriver) et le cadre (pour pouvoir le visualiser correctement. Je ne trouve rien de plus agaçant que d'imaginer les choses ou les gens d'une façon parce qu'on est dans une phase d'action trop exempte de descriptions, pour me rendre compte plusieurs pages plus loin que c'est tout à fait différent et qu'il faut que je reconstruise toute mon image mentale).
Après je dirais aussi que ça dépend du type et du rythme de ton roman. Il s'agit que le début, aussi accrocheur soit-il par divers moyens, ne soit pas une tromperie sur la marchandise.
Les romans qui commencent trop fort, sur une énorme action, pour ensuite prendre un rythme plan plan sur des chapitres entiers, c'est comme un soufflé qui se dégonfle. A l'inverse, un début qui prend énormément de temps pour tout poser, décrire, même très bien, et qui ensuite n'est plus que dans l'action et dans la rapidité risquent de perdre ceux qui lisaient parce que l'accroche leur avait plu. Le début doit respecter le reste du roman et s'accorder avec lui, pour moi c'est le principal.
Il y en a beaucoup, des romans prometteurs, trop prometteurs au début qui finissent par décevoir, non parce qu'ils sont mauvais, mais parce qu'avec leur incipit on s'attendait à mieux ou à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Mamzelle
Je commence à m'habituer
Mamzelle


Féminin Nombre de messages : 142
Age : 29
Date d'inscription : 22/04/2014

L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeSam 17 Mai 2014 - 18:29

Oui je suis d'accord avec toi Barla. Moi aussi quand ça commence sur l'action j'ai un peu de mal. C'est comme si on venait de me plonger la tête sous l'eau sans m'avoir prévenu. Mais ensuite, ça s'améliore. Seulement, c'est toujours le sentiment que j'éprouve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeSam 17 Mai 2014 - 21:25

Vous avez raison, toutes les deux. Le début du roman doit être une vitrine du reste de l'histoire. Si on démarre par de l'action (de la vraie action, un combat, une poursuite, que sais-je), c'est parce qu'on entre dans une histoire avec beaucoup d'action : un policier, un fantasy épique, un thriller...

Pour un roman plus "réaliste", ou qui n'est pas basé essentiellement sur l'action, on pourra plutôt privilégier un geste anodin du personnage principal. Pour un roman plus "fantastique", le rêve (inquiétant ou prémonitoire) peut sembler plus approprié.

Je dis ça comme ça, mais on peut évidemment faire ce qu'on veut, tant que c'est adapté à l'histoire qu'on choisir de raconter. Le mieux, c'est de tester plusieurs accroches, et de voir celle qui se raccorde le mieux avec le reste.

Souvent, le début de l'histoire peut aussi s'écrire à la fin. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Mamzelle
Je commence à m'habituer
Mamzelle


Féminin Nombre de messages : 142
Age : 29
Date d'inscription : 22/04/2014

L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeSam 17 Mai 2014 - 22:05

Oui c'est vrai.
Mais je me demande aussi, quand on veut faire un roman ''compliqué'', et qu'on a juste les bases. Par exemple, les principaux personnages, l'univers, le début et la fin de l'histoire, sans tous les épidodes qu'il faut même si je sais où je veux amener mes personnages. Est-ce que c'est bien judicieux de commencer?

En ce moment, je me demande si je ne devrais pas arrêter mon écriture, et me faire des espèces de ''bouquins'' sur l'univers, sur la caractérisation plus fine des idées. Avant de m'y mettre vraiment, même si ça me prends du temps. Je réalise que je possède le pire des défauts: l'impatience.

Ça vous parle à vous ce genre de difficulté?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeSam 17 Mai 2014 - 22:19

ça me parle tout à fait. C'est exactement mon problème actuel. Je me suis lancée un peu en aveugle dans un nouveau roman (ça ce n'est pas une nouveauté, je procède toujours ainsi). Le début c'est écrit, puis la fin, l'aboutissement du roman a pris place comme une évidence.
Seulement, je e sais absolument pas ce qu'il va se passer entre les deux. J'ai écrit quelques chapitres qui me conviennent assez, et me voilà bloquée  🇳🇴 
Mais j'ai bien l'intention de le finir. Alors j'attends, je me repasse les scènes déjà écrites, je fais vivre mes personnages dans ma tête dans leur vie de tous les jours, des situations anodines, pour mieux les connaître, et j'espère que le reste se déroulera tout seul. En général, ça marche.
(je prends beaucoup de temps pour des recherches, historiques par exemples, par contre, quand je commence à écrire, je suis impatiente aussi. Pas question de prendre le temps de faire des plans, une pré-écriture détaillée des scènes ou des fiches sur le monde ou les perso., il faut que j'avance dans l'écriture, quitte à tout reprendre ensuite)
Revenir en haut Aller en bas
Mamzelle
Je commence à m'habituer
Mamzelle


Féminin Nombre de messages : 142
Age : 29
Date d'inscription : 22/04/2014

L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeSam 17 Mai 2014 - 22:53

Je suis rassurée ^^

Et tu as déjà réussi à aboutir à un roman terminé?
Parce que je me demande pour ceux qui ont réussi cela (qui à mes yeux reste à ce jour un exploit) si cela a été un loin travail de mise en forme, ou si ils ont écrit au fur et à mesure leur roman. Et qu'ensuite, ils l'ont réécrit, puis réécrit encore.

Parce que y'a forcément un moment, où on s'arrête et où on l'on se dit, bon faut que je définisse ça pour mieux continuer, nan?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeDim 18 Mai 2014 - 10:43

Oui, oui, j'ai même deux romans publiés  Razz 
Comme quoi, on peut tout à fait aller au bout avec cette méthode, ou plutôt cette non méthode.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeDim 18 Mai 2014 - 12:51

.


Dernière édition par Kiku-chan le Ven 15 Juil 2016 - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mamzelle
Je commence à m'habituer
Mamzelle


Féminin Nombre de messages : 142
Age : 29
Date d'inscription : 22/04/2014

L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeDim 18 Mai 2014 - 18:32

Oui, je suis tout à fait d'accord avec toi.

Moi aussi, j'aime détailler, me plonger dans l'univers. Mais comme je l'ai dis, je me trouve souvent en duel avec mon impatience, qui elle veut absolument écrire les images qu'elle voit.

Du coup, je me retrouve avec des bribes, par ci, par là, et en parallèle, j'étoffe un peu mon début de roman. Tu écris sur quel univers toi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeDim 18 Mai 2014 - 23:00

J'écris sur un univers fantasy. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Mamzelle
Je commence à m'habituer
Mamzelle


Féminin Nombre de messages : 142
Age : 29
Date d'inscription : 22/04/2014

L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeLun 19 Mai 2014 - 11:45

J'imagine que tu ne veux pas en dire trop ^^

La fantasy ça porte bien sur un monde qui n'existe pas c'est ça ? Ton monde n'existe pas déjà alors j'imagine si tu gardes le secret.

Je te comprends. Le mien non plus Wink
Du coup je pense que je vais "abandonner" l'écriture du roman. Je réfléchirais toujours dessus mais il y a autres projets plus simples que j'ai en tête alors autant se concentrer sur ce qui peut aboutir un peu plus rapidement.

Tu as déjà posté des bouts de ton roman ou alors tu n'écris vraiment pas encore? Compte sur moi pour sa lecture Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeLun 19 Mai 2014 - 17:45

.


Dernière édition par Kiku-chan le Ven 15 Juil 2016 - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mamzelle
Je commence à m'habituer
Mamzelle


Féminin Nombre de messages : 142
Age : 29
Date d'inscription : 22/04/2014

L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeLun 19 Mai 2014 - 20:37

D'accord je comprends Smile

Oui bien sûr, je te lirais avec plaisir! Après tout, les forums d'écriture servent à ça, d'autant plus si c'est nouveau.

Bon courage pour ton travail avec les reptiles alors ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitimeLun 30 Juin 2014 - 17:02

Il est vrai qu'il y a un interet à une description, et une mise en implication dans l'univers de ton histoire mais ça peut vite devenir très lassant!
Commencer directement dans le vif de l'action, sans jamais y revenir, peut être troublant pour le lecteur.
Donc... à doser! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





L'incipit d'un roman Empty
MessageSujet: Re: L'incipit d'un roman   L'incipit d'un roman Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'incipit d'un roman
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Problèmes d'écriture-
Sauter vers: