Atelier d'écriture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-30%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Genome
119 € 170 €
Voir le deal

 

 Ma Gare d'Austerlitz, Anne-Sophie Silvestre

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Ma Gare d'Austerlitz, Anne-Sophie Silvestre Empty
MessageSujet: Ma Gare d'Austerlitz, Anne-Sophie Silvestre   Ma Gare d'Austerlitz, Anne-Sophie Silvestre Icon_minitimeMer 4 Juin 2014 - 15:23

Fan officielle de cette adorable auteure, je viens de recevoir son dernier roman. Foin des frous-frous, épées, robes à panier et costumes historiques, voici une petite histoire contemporaine, mais où va t-elle m'emmener cette fois-ci ?

En voyage, bien sûr. Quand on a 15 ans et qu'on affronte une maladie grave, comme Georges, on se retrouve coincé à l'hôpital. Et quand cet hôpital est la Salpêtrière, à Paris, on a la gare d'Austerlitz pour voisine... A force d'entendre les trains aller et venir, Georges, coincé à l'hôpital, finit par décider de se faire la malle... mais qu'y a t-il au bout des rails ?

Bon, j'avoue. Ce petit bouquin a tenu, très exactement, six minutes et trente deux secondes dans mes mains. Je ne vais pas spoiler l'histoire, mais j'ai voyagé dans le train à côté de Georges, et j'ai adoré chaque instant du voyage. C'est un petit bijou, un poème, une ode, tellement différent des thèmes habituels d'Anne mais pas tant que ça : c'est un petit héros qui affronte son aventure avec douceur et bonheur. Et s'en sort à la fin, pour redonner du baume au coeur.
Bref, à mettre entre toutes les mains des enfants malades, des parents d'enfants malades, de tous les enfants, des parents malades... et puis non, de tout le monde en fait.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ma Gare d'Austerlitz, Anne-Sophie Silvestre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Le monde littéraire :: La boîte à critiques :: Récits contemporains-
Sauter vers: