Atelier d'écriture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-43%
Le deal à ne pas rater :
Fire TV Stick 2021 avec télécommande vocale Alexa à 22,99€
22.99 € 39.99 €
Voir le deal

 

 Romans de Kenneth Oppel

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Romans de Kenneth Oppel Empty
MessageSujet: Romans de Kenneth Oppel   Romans de Kenneth Oppel Icon_minitimeDim 27 Jan 2008 - 14:41

Il fallait que je finisse par créer un topic pour cet auteur génial !

Quelqu'un a-t-il lu ses bouquins ?

Je ne connais que la trilogie de Silverwing (Silverwing, Sunwing, Firewing), Fils du ciel, Brise-ciel, et la Cité de l'eau morte.

Je vous recommande chaudement les cinq premiers !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Romans de Kenneth Oppel Empty
MessageSujet: Re: Romans de Kenneth Oppel   Romans de Kenneth Oppel Icon_minitimeDim 27 Jan 2008 - 17:43

Silverwing... J'ai gardé un souvenir merveilleux de cette trilogie !

Il faudra vraiment que je lise les deux autres !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Romans de Kenneth Oppel Empty
MessageSujet: Re: Romans de Kenneth Oppel   Romans de Kenneth Oppel Icon_minitimeDim 18 Jan 2009 - 18:44

Pour ceux que ça intéresse, l'auteur a sorti un nouveau tome, Darkwing, qui se situe bien avant la trilogie de Silverwing, et que vous pouvez lire sans avoir lu les autres.

Je vais bien évidemment le dévorer, vu que c'est mon auteur préféré...

Ca reste un roman jeunesse, mais j'aime toujours autant le style et les thèmes traités (la différence, notamment).

A bon entendeur. ::rolling::
Revenir en haut Aller en bas
sombretoile
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
sombretoile


Masculin Nombre de messages : 610
Age : 46
Localisation : Dans ch'nord.
Date d'inscription : 26/03/2008

Romans de Kenneth Oppel Empty
MessageSujet: Re: Romans de Kenneth Oppel   Romans de Kenneth Oppel Icon_minitimeDim 18 Jan 2009 - 19:35

Connais pas. Ca serait bien de faire une petite présentation, juste pour ceux comme moi qui on la fleme de chercher sur le net.

_________________
Membre de la ligue révolutionnaire, contre les bisounours, les calinours, et tout ce qui se termine en ours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Romans de Kenneth Oppel Empty
MessageSujet: Re: Romans de Kenneth Oppel   Romans de Kenneth Oppel Icon_minitimeDim 18 Jan 2009 - 23:00

Oui, où avais-je la tête ? (pas sur les épaules, en tout cas)

Quatrième de couverture de Darkwing :

Il y a soixante-cinq millions d'années, les ancêtres des chauves-souris savaient seulement planer de branche en branche grâce à leurs "voiles" couvertes de fourrure. Le petit Dusk - fils d'Icaron, chef de colonie - est la risée des autres jeunes : avec ses épaules surdéveloppées et ses membranes dépourvues de poils, il a vraiment une drôle d'allure ! Or, Dusk n'a qu'un désir : voler. Il ose peu à peu s'aventurer en territoire interdit - la cime des arbres, le ciel, domaine des oiseaux. Les représailles ne se font pas attendre.


Il ne s'agit nullement d'une de ses histoires à caractère documentaire, comme on pourrait le croire en lisant ce quatrième de couverture. Bien qu'on ait droit à quelques mots de vocabulaire scientifique ici et là, je rappelle que ça reste un roman jeunesse, qui s'adresse donc à un public enfant, voire adolescent. L'écriture n'en est pas pour autant puérile. Elle est, à mes yeux, toujours aussi magnifique que dans les autres livres. Pas autant élaborée que pour des romans plus adultes, mais d'une simplicité extrêmement efficace.
Je n'en suis qu'au premier quart (mais je vais le finir trèèèès vite) donc je ne vous donne pas encore mon avis. Pour l'instant, je dévore et je m'éblouis face à tant de talent.


Pour ce qui est des autres livres :




Quatrième de couverture de Silverwing :

Depuis la nuit des temps, le peuple des chauves-souris est condamné à l'obscurité. Gare à celui qui tenterait de désobéir à la règle ! Car on raconte que ceux qui osent regarder la lumière s'exposent à un danger mortel.
Quand Ombre, un chauve-souriceau de la tribu des Ailes d'Argent, ne résiste pas à la tentation de voir le soleil se lever, sa vie bascule. Poursuivi par ses ennemis, rejeté par les siens, il devra aller jusqu'au bout de son rêve, et affronter sa destinée.

Mon avis :

Une aventure qui se lit avec plaisir et sans fatigue aucune. Du suspens et des rebondissements, et ce dès la première page, avec, toujours, ce thème cher à l’auteur : la différence comme atout et faiblesse. Il y a dans ce livre tout ce que j’aime : de la simplicité, une intrigue menée de main de maître, des relations entre personnages fouillées, des tensions savamment orchestrées, et des perles de leçons de vie entre les lignes et à travers certains dialogues. Encore une fois, il ne faut pas se fier au quatrième de couverture, qui, je le concède volontiers, n’a pas grand-chose d’attrayant, et il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un roman jeunesse. Jugez en ouvrant le livre et en lisant…

Lire les premières pages : http://www.amazon.fr/gp/reader/2747004848/ref=sib_dp_pt/279-5548471-3438358#reader-link






Quatrième de couverture de Sunwing :

Parti à la recherche de son père, Cassiel, Ombre fait la découverte d'un étrange bâtiment, où se sont installés des milliers de chauves-souris. Est-ce le paradis terrestre dont rêvait Casseil ? Ceux qui vivent là le pensent, mais Ombre n'y croit pas, et il s'obstine dans sa quête. Avec ses amis Chinook et Marina, il devra faire preuve de courage et de sagesse pour affronter les tromperies des hommes, la cruauté des chouettes, et la folie de Goth le Vampire. Parviendra-t-il à libérer son peuple de la malédiction qui le condamne à l'obscurité ?

Mon avis :

La suite de Silverwing, de toute beauté. Le scénario est encore plus fascinant que dans le premier tome, et c’est avec ce livre que j’ai connu mon premier frisson en lisant (chose qui n’arrive que quand je lis du Kenneth Oppel, et ce n’est pas facile de me faire frissonner !), avec un parfait accomplissement du personnage principal. Une fois de plus, tous les ingrédients sont présents pour me plaire, et définitivement, Monsieur Oppel est mon Maître en matière d’écriture et d’agencement des événements dans une histoire.

Lire les premières pages : http://www.amazon.fr/gp/reader/2747005542/ref=sib_dp_pt/279-5548471-3438358#reader-link






Quatrième de couverture de Firewing :

Griffon, le jeune fils d'Ombre, rêve d'égaler son père par un exploit remarquable. Il décide de voler le feu aux hommes, provoquant ainsi la mort de sa meilleure amie, Luna. Alors qu'il se cache, honteux et désespéré, un tremblement de terre l'entraîne dans une faille de roche.
Ombre n'hésite pas à partir à la recherche de son fils jusque dans les Enfers, où règne le terrible dieu Cama Zotz. Il y retrouve son ennemi mortel, Goth le vampire, qu'il a tué autrefois. Ce dernier est prêt à voler la vie de Griffon pour retourner sur terre.
Ombre arrivera-t-il à sauver son fils ? Atteindront-ils le Berceau de Vie, l'arbre de la déesse Nocturna ?

Mon avis :

Un poil moins bien que les deux premiers tomes, mais ça reste très bon. Là encore, un frisson m’a parcouru, quand l’auteur reprend une sorte de mythe de la caverne de Platon et nous propose une leçon de vie formidable.






Quatrième de couverture de Fils du Ciel :

Matt Cruse est garçon de cabine sur le puissant aérostat l'Aurore. Ce vaisseau, c'est toute sa vie ! Matt n'est heureux que dans les airs. Une nuit, il tente de porter secours à un vieil homme qui dérive seul dans sa montgolfière en détresse. Avant de mourir, celui-ci aura le temps de confier à Matt qu'il a vu des créatures volantes fabuleuses. Le jeune homme ne prête guère attention à ses propos. Cependant, un an plus tard, lors d'une croisière, il rencontre Kate, la petite-fille du naufragé ; elle veut à tout prix poursuivre les recherches de son grand-père... Matt va être très vite entraîné dans une folle expédition, à la recherche de ces animaux mystérieux. Une aventure exaltante où, dans un univers à la Jules Verne, le merveilleux côtoie la cruauté, et où l'amour pourrait bien avoir le dernier mot...

Mon avis :

Je n’ai pas beaucoup lu de Jules Verne, mais je pense que la comparaison faite par l’éditeur est bonne, sachant que le roman est, une fois de plus, adressé à un public jeune. De l’aventure, avec des pirates, un trésor, de l’action, tout ce qu’il faut pour se divertir complètement. En plus de cela, quelques informations sur les dirigeables, glissées ça et là dans l’histoire.
Ici, les frissons que j’ai ressentis portent sur le style d’écriture. Je ne sais pas pourquoi, mais les phrases sont écrites d’une manière… Bref, je me répète, mais c’est splendide.


Lire les premières pages : http://www.amazon.fr/gp/reader/2747014207/ref=sib_dp_pt/279-5548471-3438358#reader-link






Quatrième de couverture de Brise-Ciel :

Lors d'un vol sur un cargo, Matt Cruse identifie, à vingt mille pieds au-dessus de la Terre, l'épave du fabuleux Hyperion, disparu quarante ans plus tôt avec son richissime inventeur ! Accompagné de son amie Kate, il embarque sur le dirigeable du capitaine Hal, un brise-ciel capable d'atteindre de très hautes altitudes, espérant s'emparer du trésor caché dans les flancs du vaisseau fantôme. Cependant, de dangereux pirates de l'air poursuivent le même but... Cette suite de Fils du ciel entraîne le lecteur dans une aventure époustouflante, à la façon de Jules Verne et de Stevenson, où se mêlent la science, l'amour, l'effroi et le merveilleux.

Mon avis :

Ben pour une fois, la quatrième de couverture est perspicace…

Lire les premières pages : http://www.amazon.fr/gp/reader/2747021149/ref=sib_dp_pt/279-5548471-3438358#reader-link






Bon, comme vous l’aurez tous remarqué, je suis complètement fanatique de cet auteur et mes avis sont ultra-subjectifs. Comme vous le savez aussi, je suis un « mauvais » lecteur dans le sens où je suis difficile à séduire et très impatient, alors il se peut que vous trouviez ces livres pas spécialement géniaux de par leur rapidité et leur simplicité, que ce soit dans l’histoire ou le style. Moi, ce sont cette rapidité et cette simplicité que je veux acquérir, c’est ce style d’écriture que j’aimerais maîtriser, et c’est ce genre de scénario que j’aimerais savoir élaborer. Voilà, tout est dit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Romans de Kenneth Oppel Empty
MessageSujet: Re: Romans de Kenneth Oppel   Romans de Kenneth Oppel Icon_minitimeVen 23 Jan 2009 - 19:36

J'ai fini Darkwing il y a deux jours (il est rare que je lise si vite).

Toujours aussi bien écrit, mais le scénario m'a un poil moins plu. C'était plus un grand voyage qu'une grande aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Héros Légendaire
Niko


Masculin Nombre de messages : 2812
Age : 34
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

Romans de Kenneth Oppel Empty
MessageSujet: Re: Romans de Kenneth Oppel   Romans de Kenneth Oppel Icon_minitimeVen 23 Jan 2009 - 21:04

Tiens, je connais pas cet auteur.

Faudrait que je l'inscrive sur ma liste au papa noël.

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Romans de Kenneth Oppel Empty
MessageSujet: Re: Romans de Kenneth Oppel   Romans de Kenneth Oppel Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Romans de Kenneth Oppel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Le monde littéraire :: La boîte à critiques :: Fantastique / bit-lit-
Sauter vers: