Atelier d'écriture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Je suis un vase rempli de bruit...

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Je suis un vase rempli de bruit... Empty
MessageSujet: Je suis un vase rempli de bruit...   Je suis un vase rempli de bruit... Icon_minitimeMar 29 Juil 2014 - 16:54

Hello!
Je vous écris ce petit post pour vous parler d'une chose dont je n'ai pris conscience que très récemment : Je suis un vase rempli de bruit.
Késsaveudiresa? Tout simplement qu'avant de mettre à écrire j'ai passé un temps fou à lire des choses diverses et variées sur comment écrire. Et maintenant, pendant la nuit ou durant la journée, quand j'ai des idées de phrases ou de situations qui me semblent bien, dès que je veux les écrire ou les restituer, je m'auto-bloque :
— Ah mais non, je peux pas faire cette phrase parce qu'elle ne respecte pas le rythme
— Ah mais non, je peux pas écrire ça parce que ci ou parce que ça.
— etc.

Du coup même si les phrases que j'ai pensées sont tout à fait correctes, mon cerveau me censure et les oublis pour moi, impossible de les retrouver alors que l'instant avant que j'ouvre word, tout était parfaitement clair. Un chapitre entier dans la tête. Et pis d'un coup, plus rien du tout.

J'ai fait l'énorme erreur de m'emplir de théorie, de bruit, qui prend toute la place dans mon cerveau dès qu'il s'agit de passer à la pratique, et je suis actuellement en train de lutter dur contre ça, afin de retrouver la fraicheur de mon style naïf et simple de mes débuts, qui, au final, s’avérait bien meilleur que ce que je fais actuellement.

Ce problème vous est-il arrivé? L'avez vous vaincu? Ou bien comprenez-vous exactement ce que je ressens? N'hésitez pas à partager ;-).

Bonne journée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Je suis un vase rempli de bruit... Empty
MessageSujet: Re: Je suis un vase rempli de bruit...   Je suis un vase rempli de bruit... Icon_minitimeMar 29 Juil 2014 - 18:21

Je vois très bien ce que tu veux dire^^
D'ailleurs, le nanowrimo aide pas mal à se débarrasser de ce problème : écris plus vite que ton ombre, sans te retourner, et pour décomplexer dis-toi que tu éditeras plus tard, et que l'important c'est d'avoir un premier jet, de la matière à modeler par la suite!
J'ai remarqué quelque chose qui peut marcher aussi : quand je bloque, je prend une petite phrase toute simple, qui a déjà son propre rythme, comme l'imitation d'un son ou un vers de comptine, je l'écris comme si c'était ma première phrase et ça m'aide à me lancer, quitte à la supprimer pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Héros Légendaire
sombrefeline


Féminin Nombre de messages : 2284
Age : 36
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

Je suis un vase rempli de bruit... Empty
MessageSujet: Re: Je suis un vase rempli de bruit...   Je suis un vase rempli de bruit... Icon_minitimeMar 29 Juil 2014 - 18:48

Pareil, quand j'écris, je coupe mon "éditeur interne", j'écris le premier jet sans me retourner, et après je reviens à mon texte pour le corriger.

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Sombrebarman
Roi des noix de coco
Sombrebarman


Masculin Nombre de messages : 199
Age : 26
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 20/11/2011

Je suis un vase rempli de bruit... Empty
MessageSujet: Re: Je suis un vase rempli de bruit...   Je suis un vase rempli de bruit... Icon_minitimeMar 29 Juil 2014 - 21:18

Tu peux aussi écrire pour toi. je veux dire, tu ouvres word et tu écris quelque chose de personnel comme tu le sens, quelque chose qui n'est nullement destiné a la publication ou a faire voir aux autres. Juste quelques mots...

Des mots qui te sont réservés a toi, et nul autre roi comme ces affreux tyrans que sont grammaire, conjugaison, correcteur... :p

Un petit tête a tête avec la page blanche.

_________________
La pire que chose que tu écris est toujours mieux que la meilleure chose que tu aies jamais écrite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Je suis un vase rempli de bruit... Empty
MessageSujet: Re: Je suis un vase rempli de bruit...   Je suis un vase rempli de bruit... Icon_minitimeMer 30 Juil 2014 - 1:08

Ah, la théorie. C'est un vrai problème, quelque chose qui touche à mon sens tous les domaines de la créativité, mais particulièrement celle qui ne dépend pas du geste. C'est quelque chose que l'écriture et que l'innovation scientifique (la théorie en tout cas) ont en commun : tu ne peux pas te perdre dans l'essence de ton geste ou dans sa dimension purement viscérale, il y a toujours un processus intellectuel conscient à l'oeuvre.

Et qui dit conscience dit risque de sur-intellectualiser.

Alors, quelle est la solution, mon ami? Eh bien... de ne pas trop intellectualiser pardi. Tous les conseils donnés plus haut sont utiles et vrais ; ils découlent tous d'un principe que l'on peut appeler principe de création : premier passage (ou jet) à l'instinct, les dix milles autres, à l'analyse. Il faut que tu réussisses à te libérer de l'effort intellectuel en t'en remettant à ton oreille. Mais pas comme une castratrice t'empêchant d'écrire, plutôt comme le couteau de Rahan, qui lui indique la direction à suivre.

Maintenant, j'ai conscience que mon petit blabla ésotérique t'es aussi utile qu'un texte de Kant à qui veut tirer son entreprise de la bankeroute. C'est pour cela que je te propose cette petite liste, évidemment non-exhaustive :

-Ecris le pire texte que tu puisses faire. Quand tu sens qu'une phrase va être gauche, mauvaise, incorrecte d'un point de vue théorique, couche là sur le papier quand même. Lorsque tu te reliras, tu n'apprécieras peut-être pas ce que tu verras, mais je doute que ça puisse être aussi horrible que ce que tu crois. ^^
-Partitionne le moins possible ton temps écriture et le reste de ta journée. Ce que je veux dire par là, c'est de laisser ton idée, ton texte sortir du carcan dans lequel tu l'enfermes (le moment où tu t'assois pour écrire), de sorte que tu puisses le travailler de manière un peu consciente. Bien sur, je ne te dis pas de réfléchir tout le temps à tes textes, juste de garder au fond de l'esprit (mais si possible légèrement conscient) l'idée. Tu auras des phrases qui vont te passer dans le ciboulot, des fulgurances, des idées. Ne note rien. Garde, éponge. Et relâche tout devant ton clavier, sans laisser le chieur bien-intentionné qui séjourne dans ton cerveau te pourrir le flow.
-Lis. Lis beaucoup, des auteurs avec du bon françois. Et des auteurs pourris. Eduque ton oreille, encore et encore. C'est amusant, quand j'ai lu le titre de ton sujet, j'ai pensé à un truc qui explique en partie à mon sens pourquoi j'écris relativement bien et que je progresse très vite, alors que j'ai commencé il y a seulement deux ans. En fait, c'est justement parce que j'ai commencé il y a deux ans. J'ai tellement lu avant que mon oreille est particulièrement éduquée. Bien avant mon analyse grammaticale ou syntaxicale, j'entends quand une phrase pose problème. La musique des mots si tu veux. Et ça me guide quand j'écris.
-Danse tout nu, enduit de camemberg coulant avec beaucoup de très jeunes demoi.... oh, je me suis trompé de liste.

Pour finir, si tu n'es pas anglophobe, je te conseille cet épisode du podcast Writing Excuses, qui parle justement d'un ami d'un des podcasteurs qui a écouté l'intégralité des podcasts à la suite, et s'est retrouvé incapable d'écrire une ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Je suis un vase rempli de bruit... Empty
MessageSujet: Re: Je suis un vase rempli de bruit...   Je suis un vase rempli de bruit... Icon_minitimeLun 4 Aoû 2014 - 10:49

Je pense aussi que pour vaincre ces blocages, il faut écrire sans se retourner - au passage, j'apprécie l'expression - sans penser, sans relire... et avec l'idée que le texte ne sera pas lu ! Ce n'est pas évident de lâcher prise ainsi, mais c'est un exercice à faire régulièrement Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Je suis un vase rempli de bruit... Empty
MessageSujet: Re: Je suis un vase rempli de bruit...   Je suis un vase rempli de bruit... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis un vase rempli de bruit...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Problèmes d'écriture-
Sauter vers: